histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Min pus viux souv'nir
par wallart le, 23/12/2010  

In a tertous infoui au fond de s'mémoire, eun' très vieile imache, un viux souv'nir. Et mi, comme j'a querre voïagé dins ch'temps jadis, je m'suis tout bonn'mint amusé à armonter el' pus loin possipe. Ch' t'ein rute exercisse, mais cha peut ête amusant à faire.
Alors, mi, min plus viux souv'nir, cha s'passe in 1975 (j'avos chinq ans). Em'mère alle avot core el'canche d'avoir ses grands-parints maternels. Y z'habittott'nt à Bully-les-Mines, dins l'rue Gambetta. Y avot là ch'l'incienne Mairie, et à côté ch'tot l'caserne d'chés pompiers. El mason d'mes arrière-grands-parints (Charles Tirloy et Henriette Brenner), alle touchot ch'bâtimint duqu'chés pompiers y garott'nt lu bahuts. Mes parints, mi, min frère et m'tiote soeur, ein allot les vire ed'timps en temps, et souvint y avot em' Mémère Georgette et min Pépère Marcel de l'Cité 40 ed'Grenay qui vénott'nt aussi. Ein s'artrouvot là tertous, jamais pour minger mais souvint pou l'traditionnelle goutt'ed'jus. Et j'min souviens bien de l'mason. Té passos el'porte d'intrée, té tombos dins l'salle à minger. A terre y avot du carrelache vecque des motifs géométriques ed' plusieurs couleurs Si ein continuot, ein arrivot à eun' porte qui donnot sur eun' espèce ed' rabattu, duqu' mes aiëux y stockott'nt lu zaffaires. Ch'tot eun' pièche bien éclairée par eun' espèce ed' baie vitrée. Si té continuos core, t'artombos su eun' aute porte, qui alle, donnot su ch'gardin d'min Pépère Charles (et ouais, bien qu'ch'tot m'n'arrière-grand-père, ej' l'app'los Pépère). Et si m'mémoire alle est bonne, i fallot monter quéques marches pou y arriver. Sinon, ein pouvot core avincher, et là ein tombot su chés clapiers et ein tiot poulailler. Et à côté de ch'tilal, un plus d'chés glaines qui faijott'nt du ram-dam dès qu'ein s'approchot d'trop près, y avot l'pièche qui m'faijot un peu peur.
J' vous décris : el' porte, ch'tot des vieiles planques ed'bos. Su l'une d'elle, y avot eun' tiote ouverture (un losanche, si je m'souvins bein). Ein poussot l'porte, et duqu' ch'est qu'ein arrivot ? Dins chés cabinets, vous l'avott'nt sûr'mint d'viné... Ch'tot du rustique. Au fond, comme un banc assez larche et dins sin miyeu un véyot un couverque ein bos. Eun' fos soul'vé, ché là qu' cha s'passot. Ech' trou, y étot assez béant, cha m'rassurot vraimint pas. Et pis, d'solé d'raconter cha, mais i fallot miux ête inrhumé, eun' fos ch'couverque soul'vé...
Ché pas fini. J'arvos core chés feules ed'papier journal ceupées in quate, mises les zânnes pa d'ssus les zautes. Ej' trouvos cha étranche d'mette cha là, ch'tot pas pratique ed'lire là d'dins, y faijot à peine jour d'ailleurs : ej'cros même qu'y avot pas d'leumière ! Bein sûr, em'mère, pou ch'premier cop qu' j'a du aller là-d'dins, alle m'a bein vite espliqué à quoi qu'cha servot vraimint. Et autint vous dire, que j'préféros m'arténir et pis aller à m'mason...
Voilà, ché juste eun' tiote histoire, mais chu sûr qu' cha n'a arplongé certains dins ch'temps-là, qu'est pas si loin quand in n'y pense bien.
El' mason, alle exisse toudis. Ja mânme passé d'vant dernièr'mint. Ej' mourros d'invie d'frapper à lu porte, pis j'a pas osé. Surtout qu' ch'aurot été pou d'minder si j'pouvos pas aller vire lu cabinets...

et pis comme à chaque cop, queu site ! mais alors que site que ch' site-là ! Cha finira côté in bourse !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |