histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les proteges cahiers
par minloute le, 26/12/2010  

comme pour beaucoup d' chosses, nous qui étions à l école dans les années 60 in a connu pas mal d' cang'mints avec l' aven'mint du develop'mint du plastique à outrance ...

in l a pas vécu comme cha, l' plastique chéto nin vu d un mauvais eule comme asteure , le plastique chéto "noble" , surtout innovant pi qu avec des avantaches, souvint chéto plus pratique, plus léger que des objets qui existotent déjà mais qui étotent dans eune aut' matiere
j' me souviens d' ché arrosoirs in fer, rimplachés par s' zautes in plastique, et asteure plus ch' marché i tire à la baisse , in trouve des produits à des prix défiant toute concurrence, qui viennent d' loin et que ptete ché d'zinfants qui étotent en partie al' production ...
et dire qu asteure pour in arvenir aux arrosoirs in fer,ché d'venu un lusque d in avoir , et souvint in s in sert meme plutot pour faire eune décoration dins ch ' gardin pour créer eune ambiance, enfin ché s' qu in vo dins ché magazines espécialisés ................

et m' vla ichi que j' parle d arrosoirs alors que ch' tite ché "les protèges cahiers " ...

allez un peu d' concentration, et in y artourne ....

in a connu ché proteges cahiers qu in début d' année in devo acater pour arcouvrir ché cahiers et ché liffes d ' classe
in acato cha à mon d' chez Defernez , ch' ptit magasin mercerie , artiques funéraires , juets, et articles d' école ... chéto m' mère qui allo l acater, chéto des rouleaux d' papier del meme matiere qu asteure les inveloppes kraft
dins ché coloris , teut' batto pas, so t avo couleur et aspect kraft, ou t avo dro à noir ou bleu ....l' choix y éto restreint mais ché pas pour cha que cha nous choquo ....

eune fo acaté, j' assisto m' mère à l exercice qui m' simblo extraordinaire , chéto l' découpache, l' pliache pi enfin l' pose du scotch pour que chaque liffe et cahier i so arcouvert par eune protection , vu que meme sans nous connaite, ché maites i nous connaissotent, et qui fallo vraimint protéger ché liffes et ché cahiers d' eune bande d' brisaques et d' souillons qu in formo l' gros du p'loton.....

j' éto d ailleurs l'espécialiste du cahier qui vient s incrinquer dans un aute cahier , et que cha fait que ché paches , au miu, ale sont écornées , c' qui va obliger m' mère à m ingueuler in dijant que j' respecte te pas ch' matériel, pi obliger m' mere à aller poser ch' fameux cahier sous eune pile d' poids d eune balance manuelle, tout cha pour qui zartrouvent leur forme originelle ....

j' dijo que j' trouvo extraordinaire d' vire m' mere , découper, plier, arplier , scotcher tout cha , et en un tour d' main, délicat'mint , précautionneus'mint , ale habillo chaque liffe et chaque cahier

l' opération ale éto terminée eune fo que m'mère ale avo collé l étiquette in haut à droite , étiquette du que j avo préalablemint arcopié avec soin, min nom et min prénom, sans ratures, in suivant bin les lignes qui yavo su l étiquette, tout cha in coinchant un bout d' langue dins l'coin del bouque
cha signiffio aussi que j éto appliqué , pasque d un coté fallo que j écrive bin min nom , j' la djà dit, mais aussi que tout qui rente sul meme ligne, et ché plus facile d écrire "eric" que "dominique" du qui faut faire attintion au nompe d' lettes
fallo aussi pas faire d erreur, pasque m' mère am' surveillo , et que si j' loupo min coup, j avo dro à "té cro qu in roule sur l or , j' va pas racater d'zétiquettes tous les jurs à mon Defernez "


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |