histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
LE FENZY
par URBACZKA BERNARD le, 25/01/2011  

Lors du sauvetage des mineurs chiliens,nous n'avons pas vu de sauveteurs équipés de "Fenzy" .

C'est un appareil de sauvetage que tous les mineurs connaissent bien car il leur arrivait souvent de croiser une équipe partant à l'entrainement.

Les premiers appareils ont été utilisés dans la région,lors de la catastrophe de Courrieres(en 1906)

c'était les sauveteurs allemands,venus nous aider qui en étaient équipés.

L'appareil FENZY est équipé de deux bouteilles d'oxygène(parce que l'air expiré était dirigé vers une boite contenant un produit chimique qui recyclait le gaz carbonique et l'enrichissait en oxygène)c'était un circuit fermé et l'air expiré ne retournait pas a l'extérieur.

Cela avait été étudié pour les plongeurs de combats Allemands car ça ne faisait pas de bulles pour ne pas les repérer.
Les plongeurs de maintenant ont des bouteilles d'air comprimé,c'est moins cher que l'oxygène mais plus lourd sur le dos
pour revenir au Fenzy;les sauveteurs s'entrainait régulièrement au poste central de secours a Lens et,une fois tout les six mois ,a tour de Rôle,dans la fosse,c'est la qu'on les croisait.


Le chef déquipe ,toutes les 20 mn arrétait l'équipe et notait dans un petit carnet,la pression de gaz et la quantité restante d'oxygene.

En général ,l'exercice consistait a dérouler des tuyaux a incendie et les tester,et toujours dans des endroits difficile d'accès et insalubres .

Cela durait 6 heures et au soir,on dormait comme des bébés ,avec la dose d'oxygene avalée!!!

Ce matériel est en exposition au MUSEE d'OIGNIES.


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |