histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la catastrophe de Liévin
par minloute le, 02/02/2011  

ché un sujet sensipe pour certains qui viennent sul' site , certains ont perdu quéqu un d' leu famile ch' jour là

au dlà d' cha , cha a été un traumatisme pour la ville d' Lievin mais au d' là cha pour tout l' bassin minier , pasque ach' t' époque là, tous ché mineurs, par l' pensée i zétotent solidaires d' leu collègèes .....


"27 décembre 1974,les mineurs venaient de feter Noel en famille. Ils avaient eu 5 jours d' arret et reprenaient pour 2 jours avant la St Sylvestre.
Seulement, à 6h30, une explosion dans le quartier "6 sillons"de la fosse 3 à - 700 mètres tue 42 mineurs agés de 29 à 54 ans et en blesse 5 autres.

le souffle est tel que des corps sont retrouvés sur une distance de plus de 1500 m........................

l émotion est intense

les magasins restent fermés, les déclarations se succèdent.
le 31 décembre , des milliers de personnes assistent aux obsèques sur la place de l' hotel de ville de Lievin en présence du premier ministre de l époque Jacques Chirac

les mesures de sécurité mises en place depuis la catastrophe de Courrieres de 1906 (1099 morts à l époque) , ont sauvé beaucoup d' hommes sans pour autant les protéger tous

le doute s' installe sur les causes réelles de la catastrophe

la conclusion officielle d un coup de poussières mou qui n aurait pas actionné les barrages de sécurtié est contestée

le 22 mars 1975, un tribunal populaire est meme mis en place pour juger les responsables

c'est la plus importante catastrophe depuis la Libération"

ché cor un artique que j a trouvé dans la voix du nord du25 decempe 2010
j auro meme eu ker cité sin auteur, mais ché pas précisé


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |