histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
60 ans Divion
par poquet daniel le, 07/02/2011  

Je venais d’avoir 15 ans, je servais dans le café de mes parents quand vers une dizaine d’heures nous entendîmes un bruit assourdissant de sirène, les clients sortirent en courant en disant il y a une catastrophe comme étant au N° 3 ils regardèrent vers la fosse, dans la rue de Bordeaux les gens couraient vers la fosse nous avons appris que c’était a la fosse N° 5.
Aujourd’hui en l’écrivant j’entends encore le hurlement des sirènes au moins une dizaine de minutes , même celles de la fosse 3 hurlaient aussi.

Avec les années ont voit les choses autrement cette journée là le temps était gris et brumeux, les clients tristes les sirènes qui hurlent à la mort c’était vraiment un climat de désolation de grand malheur de catastrophe.
Galibot, à 13 heures 30 je pris ma musette et pris la direction de la fosse N°3 comme un automate.
Dans les années 1980 comme client j’avais un rescapé du coup de grisou Monsieur Jacques Hemery.
Cordialement Daniel

par Sopraniste de Bruay le, 08/02/2011

Merci à Daniel, pour cet article sur la Fosse 5 Bis, ainsi que toutes ces photos.
Jacques Hémery était mon copain d'école Jules Ferry rue Marmotan, et ensuite nous avons choisi notre voie..
Bien sur il est maintenant décédé, mais le dernier de ses fils est mon voisin de dos.
Je me suis empressé de le prévenir, de la parution de l'exposé sur HDC qu'il ne connaissait pas. Surpris que l'on parla de son père...
Au moment des faits Jacques Hémery habitait avec ses parents rue Gounod, cité des musiciens.
Son dernier fils m'a remis une photo faite le lendemain de la catastrophe, et avec son autorisation de pouvoir la mettre sur HDC..
Elle représente Jacques à 15 ans dans le fauteuil à côté du feu, et debout son papa,mineur également...

par bourdonb le, 08/02/2011

Le récit de la catastrophe de la fosse 5bis de Bruay

http://fouquiereschf.free.fr/histoire/mines/bruay_en_artois_1951.htm

par poquet daniel le, 11/02/2011

Voici 3 autres photos :

1) cette femme en pleurs, ce linge blanc apporté du coron pour vetir un mari calciné

2) Bruay , enfer-les-mines

3) le Délégué Henri Grave dans le médaillon


  ( 9 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |