histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
rimblayache pneumatique
par maurice devos le, 18/02/2011  

pas d'sous l'gare ed' Lens , d'el mairie , et d'l'églisse , el tale intière al etot pas foudroyée mais rimblayée pneumatiquemint , toudis d'nuit bin sur , j'em rappelle pu bin mais chétot des tuyaux qui inveyottent sous pression des caillots bin moullés , ed' chaque coté yavot un grillache , chés bos d'fer artiré bin sur et là nan pu j'su pu certain mais y m'sempe qu'yavot des piles ou des pilots pour les rimplacher
j'ai eu l'chance d'y travailler in paire ed' jours in rimplachemints d'in copain malate
ta connu cha jacques et bernard ?

par URBACZKA BERNARD le, 18/02/2011

On a toujours fait du remblai en arrière taille au début . Puis on est passé au foudroyage à cause du foisonnement (quand on creuse un trou dans le jardin , on ne peut plus tout remettre dans le trou: la terre a "foisonné")c'est le principe du foudroyage, les bancs de terre tombent et "gonflent" donc les bancs supérieurs ne bougent plus; Mais ... vaste blague car on bout de quelques dizaine d'années ya quand même les affaissements!!!!

On revient au remblayage: quand la taille est chassante , on veut garder la voie qui deviendra voie de tête pour la taille aval (la taille en dessous)
Dans ce cas au pied on faisait des piles fixes avec des bois sncf et bourrés de cailloux
Ensuite on a fait du remblai à "L'ANYDRITE": c'était des sacs comme des petits sacs de ciment, c'était blanc, on le mélangeait dans des cuves avec de l'eau et du durcisseur et on l'envoyait sous pression
Mais on attendait qu'il y ait 20 m à remblayer au pied de taille, à l'arrière taille plutot, on boisait quelques pilots (en bois) et on tendait un grillage.

au poste 3 les gars mettaient en route la station d'anydrite et on projetait le produit avec une lance. Mama mia!!!le potin!!!!le béton passait par une tuyauterie renforcée comme une tuyauterie d'eau (du 80 ou du 120)et au matin c'était du béton!!!
Mais quand la taille était rabattante on faisait quelques piles fixes juste pour protéger les décadreurs quand on décadrait!!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |