histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les cornichons
par Minloute le, 30/08/2004  

Quand j'étais jeune ma mère faisait des conserves de cornichons.
Quand elle les faisait je n'aimais pas sentir le vinaigre chaud dans la pièce, ça me prenait le nez.
Tu attendais un peu, encore qu'il valait mieux attendre une paire de mois, et tu ouvrais le bocal. D'abord tu devais tirer sur la languette en caoutchouc comme un fou et même qu'il fallait parfois aller chercher une tenaille pour la sortir et tu ouvrais le bocal.
Dedans il y avait les cornichons qui étaient coupés en quatre, ça devait être des cornichons polonais.
La peau du cornichon n'était pas lisse comme les cornichons de chez Amora, non tu aurais cru qu'ils avaient des boutons et dedans tu sentais les pépins.
Ah que c'était bon, ma mère faisait aussi des conserves d'oignons.
Ben mes gens une pomme de terre à l'eau, un morceau de lard froid avec de la moutarde, un cornichon et un oignon de conserve avec eh bien ce n'est peut-être pas dans le guide Michelin, mais ça minloute !

par LA CLO le, 19/02/2005

Je me revois à aider ma mère à faire les conserves. Il y avait aussi les betteraves rouges dans des bocaux.
C'est vrai que l'on se régalait avec pas grand-chose, nous c'était souvent avec un sauret.

Il y avait une épicerie polonaise pas loin de chez moi, il y avait des gros tonneaux avec des poissons au sel, les rayons débordaient de charcuterie, et les gros cornichons, un régal. Rien de tel pour désaouler quelqu'un.
On dit toujours que l'on se souvient des odeurs de son enfance mais le goût aussi. Si tu remanges des spécialités de ton pays tu te revois petit et il te revient des tonnes de souvenirs.

par Marie-Claire le, 06/03/2005

La recette que j'utilise toujours pour faire des conserves de cornichons

Si vous avez un jardin, les cornichons y pousseront très facilement, ils ne demandent pas beaucoup d'entretien et la production est assez généreuse. Il ne faut pas beaucoup de pieds pour avoir des cornichons toute l'année, sauf si vous en mangez un bocal par semaine. Il faut surveiller la pousse car ça grossit très vite.

Vous les cueillez à la taille souhaitée, plus gros vous pouvez les couper en quatre.
Les essuyer sans les laver, les ranger dans un bocal avec une branche d'estragon, des grains de poivre et quelques petits oignons.
Faire bouillir du vinaigre blanc et verser sur les cornichons, de manière à remplir le bocal.
Le lendemain, ressortir le vinaigre du bocal et le refaire bouillir, le reverser sur les cornichons de la même manière.
Et recommencer le troisième jour. Laisser refroidir et fermer le bocal.
Attendre quelques mois avant d'ouvrir.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |