histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la fin du charbon à Bruay en Artois 2
par minloute le, 27/04/2011  

"Le charbon c'est fini à Bruay.
son règne aura duré 124 ans (123 en fait, puisque les premières gaillettes ont été remontées du puit 1 en 1856).

il aurait du etre plus long.

Bien que la menace de la récession pesait sur le secteur, le directeur délégué d' alors, M. Monpeurt, déclarait le 4 décembre 1956, jour de la fête de Ste Barbe, devant les médaillés du travail :

Je sens planer en vos esprits une inquiétude d' avenir.

oh! non pas pour vous, votre destinée est jouée, mais pour l' avenir de vos enfants.

Cette inquiétude pèse sur tout l' ouest du bassin à cause de l' appauvrissement du gisement.

Soyez rassurés, vos enfants n' ont verront pas la fin...

il n' y a pas lieu de faire état d' un pessimisme inopportun, d' autant que localement nous avons déjà la grande satisfaction de pouvoir commencer dès cette année, dans une certaine mesure, le réembauchage des jeunes...........

en 1962, M. Monpeurt confirma sa déclaration : Du charbon, disait il, il yen a jusqu en l' an 2000

Ses prévisions ont été loin du compte, on le constate aujourd'hui

Mais le directeur du groupe de Bruay n' était pas responsable de cette erreur d' appréciation.

Le service du fond avait fait des sondages en divers points du secteur et en avait conclu que le gisement était encore important.

Or, celui ci formait une cuvette.

l' accident de terrain avait échappé aux techniciens.

Il aurait fallu multiplier les sondages.

Le responsable du groupe avait été mal informé "

source La Voix du Nord édition Béthune Bruay du 9 et 10 septembre 1979


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |