histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
mon enfance dans les mines
par peugnet le, 07/05/2011  

Je suis passionné par le patois du Nord. Depuis quelques années je lis "histoire de ch'tis". Mon père était mineur à Liévin au 1, puis au 3 pour finir au 6 d'Angres en 1969. Je me souviens d'aller avec lui à la "quinzaine" route de Givenchy avec son aronde (jaune sable comme disait ma mère). 3 oncles mineurs : 1 à Fouquières les Lens et 2 autres à Liévin.
Petit j'allais passer des vacances à Fouquières. Mon oncle Marcel avait un champ (en bas du terril), j'ai le souvenir de pommes de terre cuites dans le feu des braises. Quand avec mes parents nous allions voir mon oncle Nestor à Liévin (à la cité des Garennes) avec mes soeurs et mes cousins on montait sur "ech'terri". 55 ans après j'ai encore les pieds qui brûlent. On voulait toujours bouger des wagons qui étaient là-haut.

Mais je voudrais parler plus spécialement de quelqu'un de Bruay. Quand vous parlez d'anciens commerces de Bruay dans les années 1960, jamais vous ne parlez du "Corset de France", situé 19, rue Henri Cadot (maintenant c'est un restaurant chinois). C'est précisément le magasin de ma marraine.
Mme André PODEVIN qui a tenu ce magasin est née le 22/2/1914. Elle ne fut malade qu'une journée le 16 décembre 2010 jour où elle décéda en Dordogne à Lisle près de Ribérac où elle s'était retirée pour sa retraite en 1965 avec son mari Anselme. A l'occasion de nos visites en Dordogne, elle parlait toujours bien Français mais 2 heures après elle reparlait patois avec nous.

Des souvenirs à Bruay, j'en ai d'autres. Mon père qui avait un motoculteur Staub faisait des "gardins". Nous allions avec une 2cv camionnette à la gendarmerie de Bruay faire le "gardin" de raymond qui était motard. C'était le beau-fils de mon oncle Marcel de Fouquières.
Le jardin était situé près des voies de chemin de fer.

Je suis à la retraite maintenant, retraité des travaux publics, pendant mon activité j'ai pu constater le changement de notre région, l'après-charbon. Mais jamais je n'irais au soleil, ici s'il pleut, il pleut....
Il neige, laissons tomber (c'est beau le blanc) et puis il y a du soleil, il y en a plus qu'ailleurs, enfin je crois...
l'essentiel c'est d'être heureux.
Jean-Michel

par Boxerman le, 08/05/2011

Bonjour à tous et toutes
je viens de lire le récit de Peugnet qui fait allusion au magasin le "Corset de France" 19 rue Henri cadot. Dans mon annuaire de 1970 ce magasin n'est pas répertorié.
Peugnet précise qu'à la place il y a un restaurant chinois donc le magasin de sa marraine était implanté normalement à côté des nouvelles galeries.
Je me me souviens plus de ce magasin par contre en face il y a toujours un magasin de corseterie à savoir "Laura Gaine". N'y a t'il pas confusion?.
J'ai dans la page jaune de mon annuaire dans la rubrique "Corsets-Gaines -Soutiens-Gorge" le nom de NOMBREUX mais pas d'adresse. Y'a t'il quelqu'un qui se rappelle pour aiguiller notre ami Peugnet.

par Marie-Claire le, 09/05/2011

suite du sujet et photos sur "Le Corset de France" :

Le Corset de France et aut' magasins


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |