histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in classe , direction Bruay la suite
par minloute le, 12/05/2011  

cha y est ch'convoi i s' met en branle, in sorto rue de Denain, fallo s arreter quequ' metes aprés ,pour que ché zinstituteux i zarferment ch' grand portal in ferale vert

j' vo que j avo manqué à tous mes devoirs , in vous rap'lant que j' parlo d' l Ecole Loubet Garchons

Ouais , pour ché files, fallo aller dins l'Ecole Loubet Filles, qui , bien que située juste à coté d' not' Ecole, éto séparée par un grand mur infranchissape

c' qui a pas été sans conséquence plus tard, par not' volonté effreinée d' rattraper l' temps perdu ...............

allez in arparto vers l avant, mais rapid'mint ché maites i nous faijotent nous arreter su la droite d' la route, et nous dijotent d' freumer nos clapets

ouais,pasqu à ch' momint là, in voyo sortir ché files d' l école Loubet, comme nous , in rang, mais beaucoup plus saches , t intindo pas un bruit .....

yavo toudis dans not' groupe un matamore, qui nous dijo discret'mint d' raviser celle ci ou celle lale, (que nous in trouvo plutot insignifiante ) mais qui allo , taleure, quand qu in allo avincher nous raconter ses conquetes ...


Zaurotent vu les visaches des zinstitutrices, mes gins, pas un sourire, ale faijotent presque peur
...
Faut dire aussi, escusez me , mais ch'est la vision qu in in avo, ou alors chéto l' soeur d untel qui l' avo raconté, mais ché zinstitutrices d' Loubet chéto des pizingues .....

sauf bin sur et l' vie ale éto bin faite, ché zinstitutrices d' la maternelle et du CP , le cours Préparatoire

j' veux parler d' Madame Facon de Madame Froment son aide pour la classe maternelle , et aussi de Madame Dupin pour l ' année de CP

nous ché garchons in avo donc été in fait 2 années à l école Loubet Filles

souvint in voyo ch' directeur aller faire des ronds d' gampe à ché zinstitutrices

et in éto amusé aussi d' vire Mr Wacheux ch' maite du CE1 rester avec ses zéleffes , alors que s' femme Madame Wacheux ale éto aussi institutrice

nous in dijo qui zétotent fachés .....

in auro pu croire qui allo aller discuter avec elle, mais nan, li chéto "la rigueur", le professionalisme avant tout .....tout comme Mr Robitaillé ch' maite du CE2

cha y est ché files ale démarotent d' vant nous, nous in ralo douch'mint en dijant qu in éto sortis avant elles mais fallo les suive

et cor , à distance ...

ch' directeur i arpasso dans les rangs pour intinte les mouques voler , pi in démarro


y avo toudis un qui faijo ch' matamore, qui dijo qui connaisso celle ci ou celle lale, qui nous la désigno discret'mint et qui allo nous in arparler eune fo que l'convoi is' ro arparti vers Bruay

pi in déchindo la rue de Denain pour s engager dans la rue des Tombelles, ou plutot passache des Tombelles, eune grante voyette qui permotto , en longeant l'école Loubet Filles, d'déboucher in bas dans la rue des Frères Caudron

zallez dire , chéto pas possipe d' parler entre vous, la discipline ale éto terripe ...

bin nan, si in faijo cha assez discret'mint, ché maites i fermotent les ziux

j' vo quand qu in déchindo l' sentier des tombelles, d' ailleurs cha s appelo comme cha pasqui zavotent trouvé des vieles tompes du temps des carolingiens

dans ch' sentier des tombelles chéto eune large voyette, alors ché maites i relachotent rapid'mint leu attintion, cha ardeveno "sérieux" quand qui zarrivotent au passache du ptit pont, pi qu in déboucho rue Jean Baptiste Petit , du qui avo des carettes

souvint ch' maite qui éto placé sul' coté mais à l arriere des' classe, i parlo li aussi discret'mint à sin collegue qui li s éto placé à la tiete des' classe à moins bin sur que ch' directeur i so dins les paraches

mais zallez dire d' quo qu in pouvo parler entre ché rangs ?

suite au prochain pisode


par vauthier le, 12/05/2011

à Loubet j'ai eu comme instituteur monsieur Garbe, ech dit cha pasque sin fils y habite à deux pas ed mi din le var, ché drole la vie y a 60 ans ech connaisso sin père et j'artrouve sin fils à l'autre bout de la France.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |