histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
expressions patoisantes d' em rue
par minloute le, 13/05/2011  

ché pas pour vous dire que chéto un patois espécial qu in parlo d im' rue mais ch est des expressions que j' m in souviens que chéto lié à eune situation

"ardit me le me le" : chéto un monsieur qui habito dins l' rue Leverrier, i éto sourd comme un pot ch' brave homme

chéto un ancien mineur , et quand qu in li parlo, i fallo li parler très fort , sinan i avo sin front qui s' plisso quand qui compreno pas et comme i avo des sourcils qu in auro dit des balais brosse, ch' éto impressionnant ....

t avo l impression que ché ziux i disparaissotent derriere ch' front plissé ....

d' ailleurs y avo un système pileux, in auro dit un sinche, d' ailleurs plus loin dins l' rue i l appelotent comme cha : " tiens vla ch' sinche" ...

pour mi l' plus impressionnant ché ché zorelles, à croire qui avo mis du "brin d' coulon" , cha sorto d' là , in auro dit des buissons

ché vigins i li dijotent " té fait t'chier qu in do toudis tout t' répéter, arcoupe d' jà t' foret vierche "

tout l' monte i rigolo, li aussi mais j' su pas sur qui avo tout compris ...........

.....................................

"j' su v'nu, j a intindu ché trompettes qui buquottent" , qui nous dijo tout in courant as' n allure , 'vu que li aussi y éto silicosé)

cha, ché chéto un aut' vigin qui s' dépécho vu que chéto l' jur que les tro jours d' Dunkerque i passotent au coin del mason , rue Anatole France ..

alors i éto arrivé à toute blinte, pasque y avo intindu les klaxons del mini caravane qui précédo ché coureurs

............................................

"y a pas personne ?" , cha ché eune belle expression aussi, pourtant si in l a print mot à mot , si y a pas personne , ché qui a quéqu'un ....

bin nan cha veut dire que effectiv'mint y a personne .....

Cha chéto Abel qui dijo cha, chéto s'phrasse quand qui ouvro l' porte al' mason

Abel, commint vous l' décrire ? acoutez l' miu ché d' arvire Patrick Sebastien déguisé in Bourvil, beret sul' tiete, gampes arquées,gros derriere ....

chéto ch' cinsier qui passo dins ché rues pour vinte sin bure et ché zeux

j' cro qui éto du coté d' Beugin ou d' la Comté, i passo avec s' viele traction

in l' voyo arriver avec sin grand panier d' eune main, dins sin costume qui metto pour faire l' tournée, mais avec ch' beret sul' tiete , "cha casso l ambiance" ...

sans oublier l' sacoche in cuir en bandouillère, du qui avo ché sous .....

j' me souviens qui s' plaigno toudis, du temps, d' sin traval, que chéto à peine rentape (as' deminder pourquoi qui faijo ch' tournée chtilale..)

d' un aut' coté, mi j' conno pas un commerçant qui s' plaint pas ................
...............................................

et l' derniere expression ch est celle que j' préfére " y est comme tout l' monte y a du brin à sin c.."

André il le conno , ché un vigin à mi, un monsieur charmant, un passionné d' Bruay, ché quéqu un qui s a instructionné toute es' vie, coeur sur la main mais qui cadro pas avec s' soeur ...

j' dis cha j' les a eu ker tous les deux, mais si dins l' fond i zétotent aussi gentil l un qu' l aute, yavo eune différence j' va pas dire d éducation, pasque cha s' ro pas gentil
mais autant li i pouvo passer pour quéqu un d' un peu précieux , autant elle, ale éto vraimint "du coron"

li i parlo un français des plus chatiés, avec grinmint d' vocabulaire, toudis interessant à acouter , meme si fallo avoir 3 heures d' vant soi pour aller discuter chinq mineutes ...........

autant s'soeur, et j argrette d' pas avoir pu parler grintmint avec elle, ale a décédée rapid'mint après , elle , chéto du brut de pomme, et ale parlo que patois ...

donc un coup ale va chez sin frère, et am' mote qu ale avo du s ingueuler avec li, ale arclaque l' porte d intrée, mi j éto dins ch' gardin à juer , et j' la intindu dire , et cor j' su généreux in dijant "dire" , ale a plutot crié " hé, té comme tout l' monte ti, t as du brin à tin cul"

quand j a raconté cha à mes parints i zétotent pliés in deux, mais pas pour s' moquer in définitiffe d' elle, mais la différence d' parlache inter un frère et eune soeur chéto vraimint aux zantipodes l' un d' l aute

par Sopraniste de Bruay le, 20/05/2011

Y a pas quéqu'un
Pour en' arvénir à certaines expressions, et cha ess' passe à Cauchy à la tour. Un gars qui rentre dans le magasin, et dit y a quéqu'un ? une réponse vient, OUAIS y a Personne. el répondeux chéto Fred Personne.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |