histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le dispensaire
par Minloute le, 08/08/2004  

Ah ces matins où l'on devait aller au dispensaire, on partait tôt car on avait peur qu'il y ai déjà du monde qui attendait mais le problème était que tout le monde faisait pareil.
Enfin le dispensaire ouvrait, on se précipitait pour remettre son carnet et on surveillait aussi qu'il n'y ai pas des tricheurs qui mettaient leurs carnets en-dessous. Car l'infirmière appelait les personnes dans l'ordre inverse de la pile qui était sur la table.
Ensuite il fallait aller à la pharmacie mutualiste et rentrer à la maison.
Tout cela à pieds, il ne fallait pas être très malade.

par La Clo le, 16/12/2004

Rappelez-vous dans les mines comment on était soignés. Il y avait déjà (on y arrive maintenant) le médecin attitré par quartier et par fosse. On allait à la "chambre" pour les consultations et pas le droit de changer.
L'hôpital des mines, la maternité des mines, les pharmacies des mines. Dans mes souvenirs je me rappelle qu'il ne fallait pas être douillet.
Le docteur habitait comme les ingénieurs dans une belle maison avec des murs très hauts. C'était quelqu'un d'important.
On ne le voyait pas souvent faire des visites à domicile et comme on n'avait pas de voitures, malade ou pas il fallait se déplacer à pied pour se faire soigner

par Marie-Claire le, 16/12/2004

Moi ce qui m'a le plus marquée dans la médecine des mines c'étaient les dentistes. Les soins n'étaient pas la priorité, ils arrachaient beaucoup plus facilement les dents qu'ils ne les soignaient. J'ai dans mes souvenirs que la majorité des personnes âgées avaient un appareil dentaire.

par Minloute le, 16/12/2004

Actuellement à Bruay il n'y a plus de médecin des mines. Ma mère consulte un médecin de la sécurité sociale qui est habilité à prendre en charge les anciens des mines.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |