histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
armontée dinch' nord 4
par minloute le, 04/07/2011  

cha y est d' un coup, in est dans les champs, in a quitté la banlieue parisienne

in vo cor su la gauche d' grantes forets, in va passer pas loin d' Compiègne, sans vraimint s' in rinte compte et, tout au long du trajet, in va s' amuser avec l' autoroute du nord, in passant un coup in d' sous, in la longeant souvint ....

j auro miu fait d' dire "camionroute" vu que sul' file d' droite ché qu eune progression incessante d' poids lourds parfos cul à cul .....

aut' gros cang'mint d' puis l' dernier coup que j'su armonté, ché l'floppée d' éoliennes qu in vo tout l'long del voie ferrée

cha semble s étende sur eune seule line à l'infini, au delà du brouillard, grace aux lumières discontinues, permettant d' les localiser ainsi meme par intempérie....

de ci de là , quelques valonn'mints , quequ' fos in va trouver un bo sur la gauche, un aut' coup su' la droite, mais l' expression générale qui in in arsort ché des grantes parcelles du qu in pratique eune agriculture intensive

faut dire que ché l'pays du qui a l'usine Bonduelle qu ale est sitée d' ailleurs l' long d' l' autoroute

ché parcelles in diro d imminses patchworks allant du vert foncé au vert clair in passant par l' jaune pale

d 'un coup, in vient d' croiser furtiv'mint un aut' TGV, cha a pas duré plus d' chinq secontes, et in in a vu qu' eune ligne bleue qui nous avo frolé à toute blinte

grantes étendues de terre du que les clochers et les chateaux d ' io en béton, comme des sentinelles immuapes, permettent de donner del perspective à un paysache plutot monotone .....


par momint la ligne d' TGV avinche comme dans un tunnel d' verdure en contrebas des parcelles alentours

cor eune aute série d' éoliennes, à croire qu in a implanté cha là pour faire croire à ché gins qu in éto à la pointe de ch' t énergie là, c'qui s'ro justemint l inverse au niveau européen

monotonie du paysache, ché masons construites bien sérrées , tout autour d' l' église, comme si fallo bin s'serrer les zeunes cont' les zautes pour s' protéger du vint qui do et' as' n aise pour souffler par ichi, en l' absence d' accidents de terrain naturels ...

ichi in est exposé au vint et aux intempéries ....

nous zarvla à longer l autoroute, in a l impression qu' ché carettes i roulent au ralenti par rapport à nous

in arriffe à l' curieuse gare d' Ablincourt Pressoir ...........

curieuse pasque batie au milieu de rien j allo dire, nan y a quand meme ch' tchiot villache d' Ablincourt Pressoir

cha a été eune des conséquences du tracé du TGV ; comme in a pas voulu favoriser ni Amiens et ni Saint Quentin, bin in a fait eune cote mal taillée , ché à dire que l' tracé y est presque à mi distance pour chacune des populations , ch est à dire que tout l' monte doit faire au moins 35 kms pour rejointe ch' te gare au miyeu des champs

la ligne TGV et l'tracé d' l' autoroute du nord i sont tout proches , faut dire aussi que pendant la premiere guerre mondiale, la ligne de front a longtemps été dans ce meme secteur

d'ailleurs quand qui zavotent fait ché travaux pour l autoroute du nord, comme pour l' TGV i zont artrouvé un stock d' armemints et bin sur des dépouilles , in veux tu in voilà

la ligne de front passo par là , pasque min père im' dijo que dins s' famile y avo des gins qui étotent d' Ablaincourt Pressoir et eune aute partie del' famile du coté de Guyencourt pas loin d' Douai

bin pindant 4 ans i zétotent séparés, chacun d un coté du front

in s' rapproche d' Arras, in le vo à tous ché ptits cimetieres qui bordent la voie d' chaque coté

tombes rectangulaires britanniques aux cimetieres impéccapes, aux croix allemandes intourées d un muret sous la protection d un groupe d' bouleaux

in arriffe à Arras, ch' train i ralentit, ché là que j' vo qui a bin plu par ichi, in vo cor d' sacrées flaques su'l bitume, pi meme i pleut , in vo ché gouttes querrent , toutes fines l' long del vitre

min séjour i comminche bin, i zavotent annoncé un temps très caud meme par ichi, et j' me suis pas carqué in vet'mint d' pluie

Arras ici Arras


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |