histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)
  au cimetière du 3 (06/01/2017)
  in pouvo pas laisser ch' Terminus comme cha (06/01/2017)
  avec du recul (04/01/2017)
  Bruay vu du 3 (04/01/2017)
  ch' café le Terminus (03/01/2017)
  histoire de la laiterie de Verton (02/01/2017)
  réveillon quand que j éto jone (31/12/2016)
  Cavalcades (27/12/2016)
  La rue Stephenson à Bruay (27/12/2016)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
rue de l'esplanade mai 1940
par minloute le, 06/07/2011  

ché en ravisant l' nom des rues d'Bruay su Google maps qu' in lisant "rue de l'esplanade" que j a arpinsé à c' qui m avo dit min père

le 10 mai 1940, les troupes allemandes attaquent le Luxembourg , le Danemark et la Belgique , quelques bombes tombent à Bruay

10 jours plus tard, le 20 mai, ils sont à Abbeville ..........

depuis le 14 mai , et m' mère ale s in souveno, chéto un flot incessant d' réfugiés qui passottent en direction du sute

in freumo bin ché portes à clef, pour eviter tout acte d' pillache

min père im' dijo que la veille de l'entrée des allemands dans Bruay, i zavotent vu pas mal d' feumées du coté d' Divion, pi dans l' ciel des passaches d' escadrilles d' avions ennemis qui faijotent que passer et arpasser ..........

en fait et il l a su aprés, ché allemands i zavotent freinés voir bloqué l' flux des réfugiés au nord d' Saint Pol sur Ternoise

le 23 mai 1940, min père qui avo 29 ans ach' momint là, i éto parti au 3 apporter eune commission à quéqu un qui connaisso et qui habito rue de Bordeaux

ché au retour, in passant rue de l'esplanate, qui a vu au loin du coté d' Divion, un convoi militaire armonter vers Bruay

au premier coup d'eule , pour li chéto des troupes anglaisses qui venotent ichi pour établir un point d appui

i éto pas plus heureux qu' cha vu que dans l' ciel i éto occupé que par l aviation allemante , i s a dit que cha allo faire vilain et que l' ville ale sero bombardée à tous les coups
y a déchindu Boulevard Basly, passé par l école d' musique, pi armonté ch' pont d' la lawe , que là y a vu ché premieres zautos allemantes , pi des sides cars dont l' passager i avo eune mitrailleusse d' vant li

i pouvo pu arculer, donc in bas d' la rue d' la république, y a tourné à gauche et là y a pris l escayer qui yavo in bas d' la rue d' la poste, (l' rue Emile Chrétien après la guerre)

ché eune rue en pente, et vous ravis'rez l' photo que j a fait l' dernier coup, in vo bin un bout d' l' hotel de ville, mais pas l' plache qui a autour

min père i habito cor avec s' mère, chéto l' premiere mason à gauche tout in haut del rue quand qu on déchint, asteure ale a été abattu d'puis un momint

ché in montant l' rue, qui a vu qui yavo "du monte" su la plache, juste à coté d'la mason

en fait ché là que s' sont installés pendant 2 ou 3 jours des troupes allemantes

yavo eune cantine d installée, l' ambiance ale éto détendue

min père y in éto dégoutté, chéto des jones gins, blonds , athlétiques , bin habillés, beaucoup étotent torse nu, i parlotent fort ..........

pi dès l' lend'main , c' qui avo été vraimint démoralisant, ché que dès le lendemain, i y a vu arpasser mais dans l aute sens, soldats anglais et surtout les soldats français portant capote et bandes molletieres, sans armes, entourés de quelques soldats allemands


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |