histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)
  au cimetière du 3 (06/01/2017)
  in pouvo pas laisser ch' Terminus comme cha (06/01/2017)
  avec du recul (04/01/2017)
  Bruay vu du 3 (04/01/2017)
  ch' café le Terminus (03/01/2017)
  histoire de la laiterie de Verton (02/01/2017)
  réveillon quand que j éto jone (31/12/2016)
  Cavalcades (27/12/2016)
  La rue Stephenson à Bruay (27/12/2016)
  Joyeux Noël (25/12/2016)
  recrues de 1957 (19/12/2016)
  salut Fernand. (15/12/2016)
  ché vases communicants (15/12/2016)
  cité 7 à Bruay vue d ensempe (07/12/2016)
  un simpe morciau d' bo (06/12/2016)
  cité 7 à Bruay (04/12/2016)
  gavroche artourne dins tin coin (04/12/2016)
  Ché Yogourts (02/12/2016)
  y a ti pas fiere allure (01/12/2016)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...
 jean marie ( 26/08/2016)
je suis natif de Bru...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au matin à la mer
par minloute le, 20/07/2011  

in est arrivé d' la vele à Merllimont, j a pu faire ch' tour de c' qui avo dins l' barraque in bo qui yavo à l arriere d' la mason
chéto eune ancienne barraque de cantonnier de qu'min d'fer des zouillères si j' me souvins bin
ale éto d' couleur verte foncé, enfin au départ, avec ché zintempéries ale a vite comminché par indrots à s éclaircir ...

qu au bilan yaura fallu simplemint rajouter un tchiot peu d' peinture marron et noire et in auro dit eune hutte pour ché chasseux in baie d' Somme

là aussi cha avo été pas toute eune aventure à ouvrer l' porte del barraque aprés eune paire d' mos qu ale éto en hibernation

l' frod, les draches i zavotent gonflé ch' bo et armis eune couche d' rouille su ché gonds

eune fos l' cadenas ouvert, la chaine et les fichelles artirées, ouais pasque min père i avo mis des cordes in plus , am' mote qui avo peur que ch' cadenas i s invole .....

eune fos l' cadenas ouvert, fallo souvint donner un bon coup d épaule dins l' porte pour qu ale s' ouve tout in grand ....

dins les étagères, yavo d un coté ch' coin à min père, savez tout c' qui a pu , qui auro pu, qui auro du servir d' puis chinquante ans comme clous, vis, vrilles, cavaliers , ringés dans des boites à biscuit in fer

boites à biscuit que cha impécho pas d' rouiller, et comme j a djà dit , meme d' s amalgamer tel' mint i zétotent là depuis longtimps en attindant eune hypotétique utilisation ........
"on garte , cha peut servir" , combien d' fos j a pu l intinte cha

d' l aute coté chéto mes juets : ballons, jeu d' quiles en plastique, jeu d' boules toudis en plastique, ché séyaux et ché pelles toudis en plastique , tout cha rangé dins des cageots d' récupération d' min père

au fond bin sur chéto c' qui m interesso l' plus, in voyo qu' les manches dépasser , chéto les grantes pelles ou ch' filet à crevettes

et chaque année ch' filet à crevettes i faijo un peu la gueule quand qu in l' sorto d' sin coin

faut dire aussi qu in éto pas les seuls locataires del cabane, j' diro meme , en temps d occupation, qu in éto pas les principaux occupants ... yavo aussi ché souris ou ché mulots ...
d'ailleurs chéto toute eune histoire quand qu in devo printe sin bain hebdomadaire et qu in éto à Merlimont

pasque min père i installo l' bassine in plastique d' dins la barraque .....c' qui enchanto ma mère qui avo pas trop ker ché bestioles là ......

l' premier jur qu in arrivo donc, j'allo vire l état d'ech filet à crevettes et bin sur, déjà qu in filet ché plein d' trous, mais là t avo t' main qui pouvo passer à travers

cha devo et' un régal pour ché souris am' mote, ou alors chéto vraimint en desespoir d' cause qui s étotent attaqués à cha ...

tant et si bien, comme i faijo un super bio temps , si si cha arrivo , que j avo vite montré à mes parints que l' épuissette à crevettes ale éto foutue et qui fallo in acater eune aute

nan j' dis des bétises, fallo pas commincher par cha, sinan t éto sur qu' min père i allo raler, pasqu in dijo qui fallo racater quéquosse

nan j' montro l' épuisette, ( in ayant eu soin avant d' agrandir bin ché trous , bin ouais sinan min père i auro cor bricolé quéquosse pour que cha serve cor eune dizaine d années)
et m' mère ale dijo à min père, faudra in racater eune aut' , et comme cha v'no dem' mère , min père i dijo rin

faut dire que m' mère cha faijo des zannées qu ale téno ch' budget del mason, in notant chaque jur , pi chaque semaine pi chaque mo, d un coté les dépenses et d' l'aute ché rintrées d argent

c'qui fait qu ale éto plus que raisonnape

in y allo pas l' premier aprés midi, nan , enfin si, mais chéto l' moyen qu in s arrete avec mes parints dins ché différents magasins qui vindotent des zartiques d' plage

ché vrai qui yavo des tchiotes différences d' prix, in allo d' abord à chti qui faijo l' coin avec la place d' l églisse, en face du Ptit Quinquin si vous préferez, pi in continuo un tchiot peu plus loin, in allo vire au Dé d' Argent ....

pi in artraverso un peu plus loin, in passo devant l'agence Belleville, pi plus loin l' ancienne herboristerie, pi là in raviso ché prix ach' magasin du coin , chti qui faijo face au magasin d' la presse

aut ' cosse aussi, d année en année , j' voulo un modèle plus grand d épuisette, bin normal , j' allo pas, à 10 ans, aller à la plage avec eune épuisette d' 30 , nan mais

alors ché co eune épuisette d' 30, j' va vous l' dire, en fait 30 ché la longueur d' la barre in bos bisauté du qui est attaché d' chaque coté l' tige in fer qui tient l' bas du filet

chéto facile à vire , chéto comme l' port salut, chéto marqué dessus, in gros 30

alors ch' t année mi j' voulo eune 40, enfin j' demindo eune 40 in sachant qu' min père i allo acater eune 35

mi j' auro bin voulu avoir eune 40 comme min cousin, mais minloute tin cousin y a tro zans d'plus qu'ti

pi du 40 pour ti cha va et' trop lourd à pousser , mi j'juro l' contraire, mais j'em' défindo pour la forme , j'savo que cha s'ro du 35

pi d'toute fachon min père i dijo, t as vu l' prix del 40, nan nan eune 35 cha ira aussi bin ..........

donc in avo vu du qu in allo l' acater, alors ché to pas forchémint au moins cher affiché qu in allo ...

l' moins cher chéto au Dé d' Argent, mais min père , savez syndicaliste dans l ame, "l' emmerdeur" qu in l appelo au syndicat, et y en eto fier , i avo décidé d' l acater en face du magasin d' la presse

donc l' lendemain matin, j'souleffe ch'rideau del farniete, m'mère et min père i sont djà l'vés, j intinds dins l' pieche à coté,m' mère faire ch' café

alors mes gins , j' dis cha pour les plus jones, "faire ch' café " chéto pas comme asteure mette eune pastile dans eune machine qu ale arsempe à c' qu in peut trouver dins ché bistrot, ou du café moulu sous vite comme y a pu y avoir aprés ......


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |