histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au matin à la mer 3
par minloute le, 20/07/2011  

j' avo comminché avec m' nouvelle épuisette , j' pinso in ramasser des tonnes , savez un peu comme pour eune pèque miraculeuse, mais nan, fallo souvint armette l' épuisette au fond, pi avincher, arlever, pi ram'ner les prises au bord du qui yavo ch' siau

tout l' temps que j' péquo, j' avo quand meme un eule su min siau, pour pas qui n a qui s amusent à v'nir l' piquer , in tout cas j in éto sur ...

j' voyo aussi l' silhouette d' min père s approcher, faut dire qu avec s' gampe raite cha li faijo eune démarche bin caractéristique

i allo s assoir du que chéto sec, vu qui avo pas ker rester debout su plache
là i lijo sin journal tranquil'mint , mi j'avo armonté ch' siau du qui avo ché premieres crevettes à coté d' li, comme cha j' éto rassuré pi comme cha j y montro mes prises à chacun d' mes aller et retours

pi yéto l heure d armonter , là fallo l' faire duch'mint vu que ché mi qui teno l' siau , et min père i teno l' épuisette, cha li servo d' canne

eune fos arvenu sul' sol ferme devant l esplanate, in preno l' rue parallele au boulevard d' la plage pour artourner al' mason

in faijo cha pasque yavo quand meme beaucoup moins d' monte dins ch' te rue, et y éto pas possipe d' avincher vers 11h30 midi su l avenue d' la plage avec min siau avec ché crevettes

chéto l' heure du que certains i zarvenotent d' faire leu courses, d autes i les terminotent, d autes i zétotent arréter à ché terrasses d' bistrot pour boire eune biere, té circulo comme des harings saurs , entre ché gins, ché étals des marchands d' souv'nirs, l' rotissoire de ch'traiteur, sans parler des attroup'mints quand qui avo eune famile qui rincontro eune aut'famile et que chéto des retrouvales qu ale pouvotent durer un bon momint, comme cha au miyeu d' la foule

nous in passo such' coté, dans la rue du que dans l'temps y avo les tennis , par l' avenue de Flandres si vous préferez

du qui avo les masons "gai matin" "chez mamy" "interlude" "paimpol" "barcarolle" qu elles zétotent .....

j avo récupéré ch' siau des mains d' min père juste avant d arriver al' mason
faut dire que j avo failli invoyer dinguer ché crevettes sul' daine eune bonne dizaine d' coups, qu à la fin ya eu pitié d elles et que ché li qui avo pris les chosses en main

mais ché mi qui a montré m' prisse tout fier am' mère

ale les a préparé, bin savez mes gins, minger s' peque, avec un bon morciau d' pain avec du beurre d' sur, avec l' fatique d' la matinée, sintir in plus ché moules cauffer , pi ché frites s' agiter dins l' friteusse .......ché cha l' bonheur y a pas à dire

la preuffe in sin souvient cor 40 ans après , comme si chéto hier



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 18 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |