histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la mort d' un géant
par minloute le, 21/07/2011  

ché pas d' mi, j a lu cha ch' matin dans un jurnal d' la Voix du Nord qui date du 22 décembre 1990

chéto un encart au miyeu d eune page , intitulé comme cha "la mort d un géant"

j a qu un regret ché que j' peux pas vous en citer l' auteur ché pas précisé

mais ché un magnifique texte qui a pu qu' à lire et à vivre en direct

"ça Monsieur , c'est le bassin minier qui fout le camp

L'homme qui vient de me lancer cette réflexion, tandis qu' à travers les arbres frissonnants je découvre le chevalement du 15 de Méricourt, est peut etre un ancien mineur ou un ingénieur

Peu importe ! Je le regarde s' éloigner sur le carreau de la fosse où, dans quelques minutes , le géant d' acier va s' écraser

Tous ceux qui sont là ne sont pas forcément tristes

Du moins en apparence
Il y en a meme qui lancent quelques blagues en patois un peu comme si c'était la fete

Certains n' hésitent pas à souhaiter "la bonne année"

Personne ne les entend

Chacun est grave Chacun a les yeux fixés tout là haut à 42 m au dessus du sol

Regarde sa montre...........A 14 heures .........

Les spécialistes ont un peu de retard

Diable !

Pas facile d' ébranler 200 tonnes de ferraille

D'effacer autant d' années

De tailler dans la chair du souvenir

D' amputer la carcasse la plus tenace

Chacun aussi s' est éloigné du point de chute après que les services de sécurité l'aient réclamé à plusieurs reprises

Et chacun encore , peut dès lors assister au spectacle

Un peu comme une provocation, le ciel s' est mis au bleu

Mais les nuages ne sont pas fous

Ils sont également au rendez vous

Certes, il ne font que passer rapidement, en blanc, en gris, en noir

Ils s' effilochent sur l' horizon pour y mourir

Le soleil est très bas

Il inonde de temps à autre le squelette de fer au pied duquel giclent les étincelles des chalumeaux

C'est à peine si le cable a le temps de se tendre

Un craquement : j' ai juste le temps de prendre 3 clichés

un simple gémissement en embrassant la terre gorgée de charbon

Et c'est tout ! le chevalement du 15 a vécu

Silencieusement, ils se sont approchés de ce qui n'est plus qu' un cadavre

Tordu

Désarticulé

L'ont touché délicatement, dans une derniere caresse

Puis ont vu

A travers ses jambes brisées, sur fond de ciel soudain moins bleu, tel un fantome, le chevalement du 3

Qui s' accroche encore au paysage

Qui souffre de ses blessures

Qui compte ses heures

Qui semblait pleurer la mort de son ami

Pomettes rougies par le froid, mains engourdies au fond des poches, cols relevés, les hommes de la mine ont rejoint leurs maisons

Il commençait à faire très froid

Dans tous les coeurs

C' était le 7 janvier 1988"


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |