histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Le 28 Novembre 1969 , éboulement au siège Barrois
par kiki le, 05/09/2011  

La corporation minière douloureusement éprouvée .

UN EBOULEMENT SURVENU AU SIEGE BARROIS A FAIT QUATRE VICTIMES.

Le 28 Novembre 1969 , peut avant 8 heures on apprenait la tragique nouvelle : un éboulement s’était produit au Siège Barrois (groupe de Douai), dans un chantier en dressant ; une galerie s’était effondrée sur une longueur de 12 m environ.

C’est avec deux scans du magazine le Relais de la région minière de Janvier 1970 n° 12 que je vous fais partager et prendre connaissance 42 ans après, de cette catastrophe au Siège Barrois du (groupe de Douai), relatée dans Relais.

Avec notre amitié , kiki, christian ed Levesano.

par maurice devos le, 06/09/2011

ouais ed' bin triste souvenir , j'travaillos d'ja pu al fosse , j'ai appris cha el'semaine suivante , j'étos un déplachemint pour min boulot , cha ma fichu un sacré coup comme à tartous , surtout chés anciens mineurs

par bourdonb le, 07/09/2011

Le récit complet sur le site de Fouquières-lez-Lens :

la catastrophe de Pecquencourt le 28 novembre 1869

par Sopraniste de Bruay le, 07/09/2011

Avant d'être agent de maitrise, j'ai fait un stage de 3 mois en dressant au 7 de Houdain en tant qu'abatteur, ce n'était pas rigolo, surtout quand on regardait en amont, le charbon glissait sur des tôles de ridage, parfois il descendait de gros blocs de charbon, et si ils se prenaient un bois au passage il volaient dans tout les coins.

Au début de poste, c'était la descente des bois, pas facile à récupérer au passage... Les dressants arrêtèrent par la suite, moins rentables que les tailles haveuses, en plus, le personnel habitué à ces chantiers, se faisait rare...

par chtitalienne le, 01/10/2011

Min bieau frére qui habitot à Montigny en Ostrevent faisait part des sauveteurs et je m'rappelle qu'em soeur al dizot que ses loques ed fosse al sintottent l'mort...meme lavées et arlavées cha sintot toudis


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |