histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la grante épreuffe d' la dictée 2
par minloute le, 02/10/2011  

cha y est, in peut pu attinte, ch' portillon d' l école y a été ouverte par ch' "malaipape", chéto ch' directeur

nos mères ale nous dijotent d y aller, d ailleurs ale zétotent djà en train d 'arprinte leux conversations intr' elles et d' printe l' chemin d' la mason pour certaines, pour d ' autes commincher ché courses du matin

nous in avo été lachés dins l' cour d'récrée, ché maites i zétotent so dins leu classes , in voyo quequ fos ché maites qui avotent les salles au rez d' chaussée , celles des CE1, écrire such' tableau vert des mots que les plus tchiots allotent apprinte taleure

mais y avo toudis au moins un instituteux pour faire l' surveillance dins l' cour, avec sin sifflet dins s' main, pret à calmer ché plus énervés ....

yavo comme des places "réservées" , ou plutot in s' argroupo d' abord par classe , pi après par affinité

quequ' zuns sortotent des billes pour juer dins ch' caniveau qui faijo l' tour del cour , d' autes s' courotent après

d' autes comme mi, in éto plutot "coinchés" , as' morte les leves, et meme si yavo l expression " la peur évite pas l' danger" , tout cha in pinsant al' dictée qui allo arriver ch' matin

cha y est , grand coup d' sifflet, chéto la fin d' l ' amus'mint, in s'rindo d'vant l' porte qui donno aux escaliers qui montotent vers nos classes

là in s' aligno, in prenant les distances réglementaires, et eune fos les derniers alignés, ch' maite i crio "bras tendu, fixe ! revenez, fixe !" et quand chéto pas bin, Monsieur Pruvost pour pas l' citer i dijo IN PATOIS "saquez , bande d' briles" c' qui éto sacrilége , et cor plus , quand que ch' parler patois i v'no d' un instituteux .....

cha y est , i a l 'air satisfait d' l' align'mint, ché pas l' cas dech' maite plus loin, faut dire que chéto ché classes du certificat d étutes , ale zétotent un peu plus "dévergondées " qu' nous

nous , ch' maite i avo ouvré les battants del grante porte vitrée, et in montot à l étache, in savo qui allo dire comme à chaque fo, "pas courrir, pas d' croche pieds, pas claquer ché chaussures, sans quo zallez m intinte"

in déposo nos mantiaux sur ché portes mantiaux du couloir, et in rintro dins l' classe , tout in intindant l' sempiternelle phrasse "sans courir" .....

cha y est tout l' monte y est rintré, ch' maite i ferme l' porte, i ravisse si tout l' monte y est présent, i sermonne ché derniers qui trainent pour s assire, ou qui comminchent à babeller intre eux

et là les chosses sérieusses ale vont commincher .........


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |