histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché zoziaux
par minloute le, 14/10/2011  

quand qu in allo à Merlimont , sul' plache yavo un rituel, in dehors d' la recherche d' coquillaches, je parto al' recherche d un trésor pas si courant qu' cha et qui fallo bin raviser pour l' trouver , chéto les oches d' seiche

pour cha fallo suive souvint du que l' marée ale s éto arrétée in montant, là du qui avo ché zalgues, et aussi quand qu ale ardéchindo, et qu ale allo former ché baches ......

in parto comme cha avec un camarate que j ' m éto fait là bo, et in parto comme cha vers Stella plage soit l' musio collé à terre, soit , comme ché coureurs des bois ,l' main en visière such' front pour essayer d' les d' viner un peu plus loin

in raviso aussi ché gins , souvint des jones , qui étotent su les sommets des dunes, soit pour faire des glissates, soit pour progresser vers Stella tout in gardant d' la hauteur

pour nous ,chéto des sioux ou des apaches, in tout cas pas des ennemis potentiels, ptete que d 'la haut i s allotent fonde sur nous pour attaquer ch' convoi qu in conduiso dans l immensité sableusse du désert ...

zavez vu comme in avo plein d imagination quand qu in éto tchiot .......

in allo pas trop loin quand meme, in savo qu in pouvo aller jusqu à ch' bloquausse qui éto à semi enterré au mitant inter Merlimont et Stella

ché là que s écoulo aussi un tchiot ruisseau, pas souvint prope, souvint sali par del mousse blanque, ou des odeurs d' fuel ou d' essence

faut dire qu à ch' t époque là, et cha peut paraite bizarre asteure, mais ché qu in parlo pas souvint del pollution

ché seul'mint hélas aprés l' catastrophe du torrey canyon qu in a comminché vraimint à in parler ouvertemint .......

mais arvenons à chte pollution , ale déchindo pas du ciel, chéto en fait un ruisseau , qui servo plutot pour mi d' caniveau et qui veno de Garden Plage

Garden Plage, ché un projet qui a jamais été mené à son terme, ché aprés la guerre, vu l' succés que prenotent Merlimont et Stella, qui a été décidé d' construire eune station balnéaire à mi distance des 2 stations, comme pour in récolter au départ des frouettes, pi aprés printe des parts d' marché

malheureus'mint ch' projet y a capoté, ch' nom y a resté, y a jamais eu d' plage à Garden Plage, vu qui zont pas aménagé les 800m qui devotent mener à la mer

ché en fait rester comme un "hameau" sul' route entre Stella et Merlimont

la lonque parenthese arfermée, in éto avec min camarate à cacher après ché os d' seiche, d ailleurs in les trouvo souvint du qui yavo ché algues , savez ché zalgues noires avec des boules d' sur .........

que quand que l' solel i buquo fort, cha sinto pas trop bon à leur approche, et qui yavo eune multitute de tchiotes mouques tout autour

d' ailleurs nos parints i nous zavotent bin dit ,d' nettoyer tout d' suite ché oches d' seiche dins l io , pour les rinte plus propes

chéto eune sacrée énigme quand meme, un oche d' seiche, in plus chéto pas véritablemint sin oche, mais sin esquelette

difficile quand qu in est jone de s' dire que chéto nan pas la carapace, mais l' esquelette d un animal

quand que j' rintro au chalet à merlimont, j' les metto avec les zautes que j avo djà trouvé

pasque , quand qu in artourno à Bruay à la fin des vacances, chéto pour mi l' occasion d' avoir 2 dringuelles

savez quand qu in a 8 ou 9 ans, ché toudis cha d' pris ....

chéto aussi l' occasion d' faire 2 visites, eune à l' fameusse Clara que zavez appris à connaite au fil des sujets et qui habito dans sa tchiote mason del rue Florent Evrard

pi aussi , d' aller chez Madame Thueux

Madame Thueux, j auro du maux à vous dire qui que chéto pour nous, pas quéqu un del famile ché sur, mais quéqu un qui avo travaillé soit avec min père soit avec m'mère

in tout cas quéqu un d' bin plus agé que mes parints, am' mote qu ale devo avoir l ache canonique dem' grand mere, in réseumé ale devo et' née avant 1900 ché sur

pour aller chez elle, j a l'souvenir non pas d' ete déchindu par l' rue d' montataire, mais voyez j in oublie l' principal d' vous dire du qu ale habito

ale habito si j' vous dis cité 12 ou cité 13, cha va pas dire grand cosse meme aux bruaysiens, ale habito dans eune rue qu ale existe pu , la rue de Commentry

la rue de commentry chéto eune rue perpendiculaire al' rue Florent Evrard

in appelo cha aussi l' coron des veuves, j a djà intindu dire aussi l' coron des réfugiés, pour mi les deux appellations ale zétotent bonnes

pasque quand que ch' mineur i décédo , l' femme ale allo viffe dans eune plus tchiote mason, et chéto l' cas rue de Commentry, adossée al' rue d' Fourchembault tout comme in face , l' rue d' Fives qui éto collée al' rue du Creusot

coron des réfugiés aussi, pasque juste aprés la guerre, ché là que m'mère ale est née en mai 1920
dans chte tchiote mason, vu qui yavo cor sur Bruay pas mal d' réfugiés et déplacés du secteur d' Lens, (l' arconstruction ale prenno là bo du temps vu que l' secteur i avo été particulier'mint touché) , mes grands parints partageotent ch'te tchiote mason avec un autre couple

mais arvénons à Madame Thueux, chéto eune dame agée, trés gentile , chaque année à Paques, j avo dro à min lapin en chocolat

voyez Madame Thueux que j' vous souviens cor d' vous et cha comminche à dater , plus d' 40 ans tout cha ...

quand qu in rintrot chez elle, chéto très sombe , les masons ale zétotent orienté pour mi vers l' nord est

in plus chéto pas grand, ale vivo plus qu in bas, j' me souviens d' eune tchiote intrée ,et qu ensuite yavo eune pieche du qu ale avo eune tape pour minger , pi un fauteul du qu ale s installo pour tricoter

dans l' fameusse tchiote intrée, ché là que l' solel arrivo à arriver indirectemint, c' qui permetto d'donner l' leumière necessaire pour ché serins qui zétotent dins leu gayolle

comme toutes ché personnes agées, ale éto continte d avoir del visite
m' mère ale me metto in avant , et mi j y donno ch' sac plastique du que d'dins y avo plusieurs oches d' seiche

meme si chéto pas l' premiere année que j' véno li in apporter, à chaque coup ale éto toute surprisse, comme si j y ameno un cadio inestimape .....

tout d' suite ale allo à ch' tiroir dech' buffet, am' mote qu ale devo avoir des dons d' voyance, pasqu i yavo eune tchiote enveloppe blanque avec min prénom d' sur, et d' dins, un tchiot billet qui m attindo

mi j éto tout contint qu après avoir armercier Madame Thueux, j' resto bin sache sum' cayelle durant l' temps que m'mère ale raconte nos vagances à la mer et qu ale fasse l' tour d' la santé de toute la famile

sans oublier que quand qu on arparto, j avo dro à un carambar .......

le temps des coureurs des bois m a passé, Madame Thueux ale est pu là, d ailleurs si ale arvéno ale pourro cacher longtimps aprés s' mason, y a pu rin , pu que des souvenirs, et cor pour un temps ............




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |