histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché gardins asteure
par minloute le, 18/10/2011  

autant avant mi j' leur trouvo un tchiot peu d'poésie autant asteure ....................

ouais j' avo ker ché gardins d avant, du que outre ché routes d' légueumes ale zétotent au garde à vous d' gardins en gardins, du temps du qui fallo vraimint cacher pour trouver un brin d' herpe ..............


meme si in trouvo les memes légueumes d' gardin à gardin, c' qui cangeo chéto souvint leu mise en valeur

chez chti chi, chéto des dalles d' chimint brut qui faijotent ch' quemin jusqu al' tchiote courrée qui yavo d' vant l' mason

ché chti chi in avo récupéré des briques rouches qu in avo calé au sol
ché chtilale, chéto des bouteles in verre artournées, plantées par ch' goulot qui faijotent ché bordures .....

ché chti chi in avo rajouté des graviers rouches, am' mote que cha véno directemint d' ché terrils ..... ou des bouts d' pannes écrasées

ché chtilale , in avo posé des vielles tomettes récupérées su un chantier

chéto souvint comme jel' dijo del récupération mais cha avo son charme

tout l' monte i cultivo sin gardin, chéto impensape d' pas faire sin gardin, et j' peux vous dire que ceux qui faijotent pas leu gardin, meme au miyeu des années 70 , bin i zétotent ravisés d' travers ...

ché pas qui laissotent leu gardin en friche, nan, pire, i zavotent laissé pousser d' l herpe, pire i zavotent planté d' l herpe, que pour la forme in leur avo donné l' nom d' "gazon" .......

du gazon ....chéto pour ché fates, commint qu in pouvo conc'voir qu in pouvo n' pas l' cultiver , chéto dans la mentalité du mineur

asteure , pouvez faire l' tour des gardins, tomberez "in syncope" moins d' quarante ans aprés l' miyeu des années 70 quand que vous trouv'rez cor un vrai gardin

un vrai gardin, avec ché routes d' légueumes comme dins l' temps

asteure ché "barbecue + mobiyer d' gardin + mason in plastique pour ché zinfants"

j' va pas l' déplorer, pasque voyez un barbecue pi un salon d' gardin et eune mason pour ché zinfants, ché des loisirs

ché aussi que les mentalités ont cangées, in miu in pire ché pas nous d in juger, pi quarante ans aprés cha fait presque un demi sièque quand meme ............

ch' gardin i est d'venu plus un espace à vive qu un potager ...............

enfin pour l instant , pasque in l' dit toudis, l histoire ché un éternel arcomminch'mint

verrez si cha continue comme cha, si l' crise ale reste cor un tchiot momint, verrez arfleurir des gardins comme dins l' temps

cha s' ra pu pour " s occuper", cha s' ra pu " pour passer l' temps ", cha s'ra pu "un moyen d' faire des zéconomies", cha va d'venir vital

rest'ra pu qu in vo arfleurir, pour les plus anciens, rutabagas et topinambours, cha s' ra sine hélas qu in s'ra pas loin des tickets d' ration'mint .............

ah la crise quand que té nous tiens .............

par théo le, 18/10/2011

aujourd'hui ché jeunes i n'veule té plus s'inmerder a faire des légumes parce que ché terrains pour ché maisons sont trop tiot et ché trop d'boulot a intre'nir i préfère mette du gazon et aller minger au macdo .
cha sais plus cuisiner , ya pas besoin d'légumes .

par nounours-94 le, 18/10/2011

un tiot souvn'ir qui m'arvien in passant in lisant l' sujet d' minloute.
quand ch'carlache rouche i a été cangé dins ché masons.
min grand père qui resto rue d'Bône dusse que ché gardins donnotent d'vant, i a récupéré ceux d'esse salle à minger. i les a gratté un à un et a carrelé s'voyette d'gardin.

comme quoi dins ch'temps la, in n'jéto rien.
in parlant d'cha qui s'souvient d'ché limaces et d'ché viers d'terres qui s' prom'notent dins ché gardins pour minger ché légumes?
désolé pour les p'tits coeurs qui vont lire l'sujet in i arpinsant (ej parle des garnoules)
si cha vous donne invie d'vomir, vous n'aurez pas b'soin d'courir ale cour asteur les cabinets sont à portée d' main.
d' main midi quand vous mingerez vot' salate ni arpinsez pas trop , sur ce ej vous souhaite un bon appétit.

par jpp le, 18/10/2011

ché vrai qu'on est in train d'y r'venir à chez "jardins ouvriers" din ché grandes villes;;; on met des lopins d'terre à disposition d'ché gins des grands ensembles et y sont contints.
D'ailleurs j'cro qu'Béthune ché eine grande ville. Dimanche dernier, j'me promeno din l'quartier de Catorive, et à côté du Foyer le Clos des rivières, j'm'aperçois que l'pature (un genre ed rietz), elle est pleine de terrils de bonne terre arable...
Curieux comme eune maguette, j'arrive à avoir l'explication : et bin à Béthune, on va faire des gardins ouvriers pour ché gins desse HLM à côté.

par chtitalienne le, 20/10/2011

in n'y vidot ché cabinets.. tous ché quiens qu'in a eus , i z'ont été interrés là . Cha fezot pousser ché légumes tout cha...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |