histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
cha pas toudis été c'que ché asteur
par vauthier le, 06/11/2011  

Pour les jeunes actuels qui pensent que la vie a toujours été ce quelle est maintenant je voudrais évoquer par un petit détail ce qu'était la vie que j'ai connu avec beaucoup d'autres dans les années 45 a 60 .

D'abord pas de réfrigérateur, pas de micro onde, pas de congélateur. Le tout se passait à la cave, à peu prés tout le monde dans la rue d'anzin a bruay possédait une cave.

La cave que j'ai connu : une niche ou mon grand père (1) entreposait son vin dessous, une autre niche ou l'on entreposait les pommes de terre pour l'hiver pomme de terre qu'il fallait dégermer deux fois dans l'année.

Accroché au plafond un garde manger, une boite faite de bois et de moustiquaire cela servait de réfrigérateur. Une vasque empli d'un mélange ou ma grand mère y plongeait les oeufs pour les conserver, elle les conservait aussi enveloppé dans du journal a l'intérieur d'une boite a chaussure.
Une autre vasque avec du lard et morceaux de cochon dans du gros sel.

En 42 mon grand père avait fait un soutènement avec des poutres en bois et avait agrandis le soupirail afin de pouvoir sortir en cas de bombardement. C'était l'histoire de ma cave au siècle dernier.

On comprend mieux pourquoi ensuite les années 50 furent de belles années. Comme tous ceux de mon age certainement on ne souhaite pas pour nos jeunes de revivre les années 40 je leur souhaite bon courage.

1) J'ai été élevé par mes grands parents

par maurice devos le, 10/11/2011

et nan cha na pas toudis été bieau à vir ni à vif , ch'te caf pindint chés lonques années d'guerre in n'ya bin passé des nuits

ech'garte manger , ech'tonnieau d'bière fait maison , et pi tout l'resste , mais ché pas pour cha qu'in dot laicher perte nos acquis gagnés par nous tayons et aussi par nous chés plus anciens


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |