histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' conserffe d' cornichons
par minloute le, 15/12/2011  

mettez vous al' plache d un éfant d' 6 ou 7 ans et qui assisto al' fabrication des conserffes d' cornichons ....



d' abord min père i avo ram'né ale mason des grands cornichons pour que m'mère ale in fasse des conserffes

chéto mes gins, un temps pas si lointain du qu in mingeo des cornichons qui étotent cultivés en france

pasque j' l a djà dit dans un artique y a quequ'mos, vaut miu pas qu in sache VRAIMINT c'qu on minche et DU QU CHA VIENT

in print l exempe des cornichons, i parait que l' gout des français y a cangé , et que ché gins i veulent te pu minger que des tchiots cornichons

am' mote quand meme que quand qu on dit "le gout des francais y a cangé", cha ch est pas fait tout seu, et derriere j' su sur que ché producteurs i zont aidé in donnant un tchiot coup d' pouce au destin

ché francais i minchent surtout des tchiots cornichons pasque meme si sur vot' bocal l étiquette ale est plus que francaisse, c' qui a d'dins , cha vient principal'ment d' inde

ouais mes gins , in minche principal'mint des cornichons qui viennent d inde et les concentrés d' tomates, et sauces provençales, ché tomates ale viennent d' chine déjà en concentré, dans des grands bidons bleus

ché pas des cacoules y a eu un arportache al' télé

mais arvénons à nos cornichons, si sont pas francais et pourtant in in produit du cornichon cor en france, et meme juste à coté des usines , ché que l' cornichon indien y est calibré, que le cornichon francais à croire que ché un vrai "cornichon", li in arrivero pas à in produire des quantités conséquentes pour ché grands groupes alimentaires francais ......................

va t in vire, comme diro l aute, ché surtout en fait ch' prix, cha coute moins quer del faire venir in batiau d' l aute bout du monte que del faire venir d' la coopératiffe du coin ......

mais arvenons à plus d' 45 ans en arriere, quand que j raviso m' mère faire les conserffes d' cornichons ...

d' abord , ché cornichons i zavotent te pas tous la meme tale, i zétotent pas tous calibrés, y avo des pitits , des gros , des biscornus

quand que t' approcho tin nez de ch' légueume cha sinto un tchiot peu , cha paraisso un peu acide

sul pio , chéto loin d et' lisse , ch'cornichon i éto arcouvert de tchiots boutons bin rugueux , et que d'sus y avo toudis un tchiot peu d' terre qui y éto resté accroché

à vire l' taille surtout, al' comparer avec ché tchiots cornichons d asteure, cha arsemblo plus à un cornichon qui s' transformo en concombe ...


la veille qu ale allo faire les conserffes, m' mère ale prenno eune brosse et ale frotto ché cornichons pour artirer toute l' terre qui pouvo y avoir

ale arcommincho l'opération eune paire d' coups , in les passant à chaque fo sous l io du robinet , aprés avoir déposé l ensempe des cornichons dans eune passoire

après ale les coupo d abord en 2 dans l' sens d' la hauteur, pi cor en 2

eune fo que ché cornichons étotent égouttés, ale plaço l' passoire au d' sus d un saladier en verre transparent, savez un Pyrex

pi là al preno du gros sel et ale le mélingeo avec ché cornichons

chéto comme diso m'mère pour faire "dégorger" l' cornichon, beurk que j' diso...

pas pour l opération in elle meme, quo que , in parlo aussi d' "dégorger" in parlant des zescargots que mi à cht ache là j avo jamais voulu minger, mais que sagesse venant , j a appris à apprécier

nan chéto l' mot aussi "dégorger" , cha faijo pinser à "dégobiller" , chéto comme chi durant la nuit , ouais pasqu in laisso dégorger les cornichons toute l' nuit, chéto comme chi dès qu in allo éteinte l' leumière et aller s' couquer, ché cornichons i zallotent dégorger, dégobiller quoi, et que comme dégobiller cha m arrivo cor assez souvint, al' mointe fois que j' prenno l autobus et l' carette si l ' trajet i duro plus d' 10 kms , ché vous dire que j éto un espécialiste du dégobillache .....

au lend'main, m'mère ale prenno ché cornichons, ale les rinço pour leur artirer l' sel qui resto pi ale les essuyo avec un torchon sul' tape

là aprés ale preno ché bocaux in verre qui avotent été nettoyés par min père la veille, ouais là ché eune opération délicate qui pouvo et' faite que par un homme, par min père quoi.....

là m'mère ale metto ché cornichons tous drots dins ch' bocal en i mettant aussi queques tchiots oignons pi des grains d' coriante , du thym et d' l' estragon

et là chéto l opération que j avo pas ker sintir pasque cha prenno al' gorche et au nez, chéto quand que m'mère ale faiso cauffer dins zeune castrole ch' vinaique blanc

ah cha que j avo horreur de ch' t odeur , si i faijo cor bio dehors, j allo y faire un tour, que chéto désagréape ch' t odeur là ............

m'mère ale verso progressiv'mint l' vinaique cor caud dins ché bocaux tout douch'mint

y a des coups j' suivo cha d'près, mais in pinçant min nez , j' voulo vire ch' liquite monter duch'mint dinch' bocal

j' avo meme armarqué que cha déformo l imache du cornichon qui éto à l intérieur, i paraisso plus gros quand qui yéto dans l' vinaique

quand que m'mère ale avo fini d'rimplir ché bocaux, là ale arfermo ché bocaux , de marque LE PARFAIT bin sur, in plus chéto écrit en travers such' verre du bocal, comme eune signature, comme gage d' qualité

eune fo que chéto arfermé, ale attindo un tchiot peu, pi ale allo placher ché bocaux al' caffe à l abri d' la leumière, et in allo les déguster mais fallo et' patient , fallo attinte près d' 2 mos avant d' les consommer

les consommer cha ché cor eune autre histoire ........que j' vous racontera aussi pasque chéto épique ...

par conte mes gins , vu qu on est au 21 ème sieque et qu on armet tout en cause de c' qu in nous a appris, parait il que ch' cornichon asteure ché pu un légueume ?

i parait asteure que ch est un fruit ........... in aura tout vu ...............




  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |