histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Ché pennetières à l'cloche (1)
par URBACZKA BERNARD le, 16/12/2011  

Lorsque le médecin du travail m'as sorti de l'abattage, je suis revenu à la fosse 9 à mes premières amours, l’électromécanique!!!

Mais depuis mon départ à l'exploitation; il y a eu de l'eau sous les ponts!!! Du nouveau matériel, et surtout des nouveaux règlements de sécurité que je devais réapprendre (en particulier le REMCA et l' ANTIDEFLAGRANCE) ce n'était pas du gateau et pour me remettre a niveau j'ai du travailler au poste de nuit, agent de maitrise électromécanicien, responsable des creusements pendant 6 mois avant de passer mes certificats d'habilitation à la haute tension et différentes choses!!!

De nuit je suis devenu très vite ami avec un chef d'équipe qui faisait fonction d'agent de maitrise.... attendez j'y arrive aux patates

Aussi, avant d'aller rejoindre les gars dans les chantiers , on s'installait à la sous station électrique pour me faire réviser
En hiver , il faisait jusqu'à -10 dans l'entrée d'air.
On avait récupéré sur des locos électriques des résistances circulaires qui normalement servaient à baisser la tension de 500 v en 48 v pour les accessoires (phares,klaxon etc)
cela faisait de superbes CHAUFFERETTES branchés en 220v

On avait piqué le jus sur l’éclairage néon et on branchait avec un domino!!! pas de fusibles ni d'interrupteur!!!

Les épouses nous préparaient des pétotes , coupées en deux, avec oignons, ail, thym, salé poivré, dans du papier aluminium.

On descendait, on branchait, on mettait les papillotes et on allait dans les fronts! Au retour vers 4 heures, ça sentait bon dans la sous station!!!!
on se régalait conscient que c'était INTERDIT

Jamais le contrôleur du CHERCHAR (1 fois par an) n'as trouvé ce pu... de domino camouflé derrière un pied de cadre!!!

mon copain a maintenant 80 ans, toujours alerte! et combien de fois on se la raconte : "tu te rappelles ? on se téléphonait avant de partir pour ne pas prendre les mêmes soupes!!!
Ben oui parce que on se faisait aussi de la soupe du ROICO!!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |