histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au théatre ce soir anecdote
par minloute le, 22/12/2011  

nous vla chi d'vant la télé, j' cro bin que chéto l' vendredi soir mais j in su pas sur

retour au noir et blanc ...

la caméra fait un plan large d'la salle pi des balcons, on intind ch' brouhaha des gins , in in vo qui s installent cor malgré l' sonnerie qui vient d' retentir

min père dins sin fauteul à l enconte des gins qui s installent cor "dépéchez vous", "dépéchez vous" , "allez la madame au capio installez vous"

ché là que mi j interveno , j éto debout à coté del télé, à eune certaine distance pasque ch' poste d' télé chéto sacré fallo pas l' abimer, l' casser, l' toucher , l' froler, j avo eune étiquette d' brizaque (justifiée) qui m' précédo

alors j' attindo pret à bondir, pret à imiter ch' gars dans les coulisses qui buquo avec les 3 coups avec un gros baton qu in appelo "le brigadier"

tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac TAC TAC TAC

cha y est ch' rideau i s'levo tout douch'mint , sous les applaudiss'mints des spectateurs ...

chéto l' début des portes qui claquent , des répliques qui faijotent rigoler ché spectateurs, Michel Roux i rintro sur scène et cha commincho .....

souvint i buvotent du wisquy, min père à chaque coup i dijo "ché de l io" .... d ailleurs j' do vous avouer que quand que j' vo dans un flime ou eune série des zacteurs boire un apéritif, j intind cor l' réplique systématique d' min père


parel, si yavo quéqu un dans la salle qui tousso , min père i dijo "taisez vous", si cha continuo i commincho à un spitche du ginre " faudro pas les faire rintrer ché gins qui toussent"

là m' mère ale baisso sin tricot et ses aiguiles su ché g'noux et ale dijo " Léonce tais te , in n intind pas"

pi si i continuo ale dijo" Léonce, si té parles in va cor moins entinte"

et l' pire chéto "Léonce té t intind pas avec tes bonbons , té fait UN BRUIT ...."

cha chéto pas bon signe , pasque min père i allo commincher à dire " que bruit ?", pi "mais nan j' fais pas d' bruit !"

pi m' mère ale va li dire "freume et' bouque quand té minche" , pi après min père i va sourire pi i va dire"ché vrai que j' fais du bruit ?"

mais mi si j a l' malheur d' dire d' faire moins d' bruit, cha j avo dro à "te trompe pas d adresse" .......

yavo l' entracte, min père i éto pret à "bondir" d' sin fauteul , dés qui voyo l' rideau qui allo déchinte, bondir ché un grand mot vu qui fallo qui s'déssaque d' sin fauteul avec s' gampe raite, s arléver pi aller "FAIRE PIPI SUR EUNE PIERRE BLEUE" comme i dijo à chaque fos

bin sur quand qui arveno chéto arcomminché et m' mère ale devo li raconter c' qui s éto passé, y éto pénipe pour cha

mi j attindo la fin, pasque quand que le rideau i allo s' baisser, j' em levo tout d' suite et j' allo mimer d'vant mes parints ché comédiens qui arvenotent saluer l' public

et j' essayo d ete syncro in dijant

" la piece que nous avons eu l honneur d interpreter pour vous ce soir est de ....." applaudiss'mints

"les décors sont de Roger Hart" applaudiss'mints

"les costumes de Donald Cardwell" applaudiss'mints

(in les zavo jamais vu, mais chéto toudis eux Roger Hart et Donald Cardwell qui étotent aux manettes des décors et des costumes "

AVEC ......

à chaque coup qui présento quéqu un qui avo jué , savez quand que tous ché comédiens i s'donnent la main, mi j'em' pincho en avant comme si ché zapplaudi's'mints i zétotent pour mi

min père i rajouto queque' fo, "t as vu chtichi ou chtilale y a pas été applaudi grinmint, i éto pas bon"

pi bin sur quand que l' comédienne ale annonço ch' comédien principal "ET MICHEL ROUX", j éto presque arcourbé , m' tiete au niveau d' mes chaussons

in est souple quand qu in est jone ....

cha y est ch' rideau i s ' baisse pour de bon, ché gins i s ' leffent pour quitter la salle

min père i faijo des commentaires sur les spectateurs du théatre "ah madame au capiau ale rit ale a du avoir ker ravisé cha aussi"

pour mi aussi l' rideau qui arqueyo définitiv'mint chéto pour mi l' heure d' la transformation

du grand acteur d' théatre applaudi par toute eune salle, d un seul coup j'm artrouvo in rope d' champe , pyjama et chaussons ...

j avo dro à " va faire pipi" pi " imbrasse tin père", pi " té monte t' coucher in arriffe"


si ché pas du vécu tout cha ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |