histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
quand faut y aller faut y aller .............
par minloute le, 02/01/2012  

quand faut y aller , faut y aller..........chéto la rengaine d' eune canchon d' Henri Salvador...........

eune canchon qu' min frère i canto, ou moins i fredonno l' musique in sourdine, assez fort pour que j' l intinte mais pas ché parints ..........

faut dire qu in éto l' premier d' l' an, et qu in passo l' journée à mon dem' matante pour ch' fameux arpas des fetes que j a djà raconté in long in larche et en travers

journée des derniers cadeaux, ou plutot des dringuelles pour mi....

"cha qué dins m' malette " que j' dijo en patois exprès, cha les faijo rire ché vieles personnes ..............

j' avo "comminché fort" in arrivant chez ma matante, à toutes ché vieles personnes, toutes celles qui avotent plus d' 65 ans , j' leur avo dit in récitant mes voeux "bonne année , bonne santé, un bébé à la fin d' l année"

"mon diu ..........." qui disotent chacun leu tour , in poussant un ouf d' soulag'mint , pasque chéto sur à ch' momint là que cha pouvo pas arriver ....

asteure , avec les derniers "progrès" ch est arrivé y a quequ' temps en italie qu eune dame de ché ages là , ale a accouché ..............

j' dis volontair'mint et sans moquerie "vieles personnes " pour des gins qu in appele asteure des séniors ..........

quo que l' terme y est en train d évoluer aussi et qu asteure paradoxal'mint dans la vie d' tous les jours meme à 50 ans té cor jeune , mais que pour cacher du traval quand que t as 50 ans té considéré comme un sénior .................

à méditer mes gins


faut dire aussi qui y a 40 ans, quand que t avo 50 ans chéto l' début d' la vieillesse, pasque faut dire que chéto courant et j' diro dans la norme , que ché gins i décédent vers 72 74 ans, et attinte 80 ans , ché comme asteure attinte 90 ans, ché comme chi in avo gagné 10 années d espérance de vie

j' dis cha in faisant abstraction des personnes atteintes d' silicose bin sur


arvenons al' distribution des dringuelles , chéto c' qui allo déclancher toute eune série d' réflexions pas très zagréapes

d' ailleurs quand que t archevo t' dringuelle, ché "viux" it' donnotent pas cha les ziux freumés

fallo dire du qu in in éto dins tin clas'mint à l école

fallo dire qu in allo miu travailler ch' t année

fallo dire qu in éto contint d artourner à l école

fallo dire que t avo compris que si té travaillo t auro un vrai traval

ti t essayo d' réponde à cha rapid'mint et qu in passe à aut' cosse mais nan, i zinsistotent pour t' faire la morale

"j espère que té va miu travailler ch' t année"

"i parait qu' t as eu eune baisse en fin d' trimesse"

bref toutes des cosses désagréapes à intinte

in plus mi j éto contint d' aller minger à mon dem' matante du que tout l' monte éto réuni, mais fallo pas s' voiler la face, chéto aussi la veille d' l arprisse d' l école .....

eune fo l' argent d' la nouvelle année ardonnée am' mère pour qu ale le mette dins sin portefeule, vu que j éto capape d' perte un billet que j avo mis dins m' poque .....


si si cha m éto arrivé .....

qu' min frère y allo canter en boucle , tout douch'mint " quand faut y aller faut y aller" .....

meme que m' mère al' prenno m' défense quand que cha m énervo

par conte bin sur , y avo quéqu un d l' assemblée qui inconsciemment in arméto eune couche en dijant :

"ah bon ché d'main qui zarprennent l école ?"

"comme si tel savo pas" que j avo invie d' li dire , mais j' dijo rin , j' saquo min nez dins min coin

l'pire chéto l'phrasse qui rajouto innochemmint "bin y est temps cha fait plus d' 15 jurs qui sont in vagances "

m' mère ale approuvo en l' vant les ziux au ciel , in soufflant et in dijant "ouais y est temps "


facile à dire cha "ouais y est temps "..........


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |