histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
quand faut y aller faut y aller la fin
par minloute le, 02/01/2012  

ché là qu in voyo l ingratitute des grantes personnes qui osotent dire que 15 jurs d' vagances chéto trop long............


in vo que cha fait longtimps qui zavotent pas été à l école, ouais pasque in plus aprés ché réflexions su ché vagances in avo dro à "d' min temps" ............

terripe le "d'min temps", in plus que té voulo pas intinte parler d' la rentrée, fallo que t' as un mononque, un bio frère, ou un cousin qui vous raconte SA rentrée

i nous raconto des souv'nirs qui m interessotent pas et qui m' semblotent dater du temps des mythes et des légentes , às' deminder si i croisotent te pas des sorcières et des dragons sul' chemin d' l école

"ouais d' min temps, chéto plus sévère, teut souviens d' chti chi ou de chtilale?"

"ouais d' min temps, chéto à peine cauffé quand qu in rintro en classe, et yavo del gélée su ché vites"

sans oublier le " et l' pire chéto pendant la guerre" .......

ti dans ton coin t attindo qu eune chosse, ché qu in cange d' sujet d' conversation

ché là que t intindo in sourdine "quand faut y aller, faut y aller" ...........


mais chéto pas terminé, pasque meme si aprés l' conversation ale dérivo sur un aut' sujet, pour dire qu in allo arpartir al' mason, min père i dijo " bon in y va, ch' tchiot i arcomminche demain"

c' qui éto suivi bin sur dans l' fond del pieche par " quand faut y aller faut y aller"


cha y est on rinte al' mason, jel vo au coin dech' bureau d' min père, min cartape y est bin plus pret qu' mi pour artourner "vire ché maites" à l école Loubet ......


d' ailleurs autant in éto énervé les derniers jurs d'l école , in parlo que des juets qu in allo avoir ,"mi j a commindé cha am' mère" qu in dijo

ouais in éto des "grands" asteure, vu qu in croyo pu au père noel

autant quand qu in s' artrouvo d'vant l école in donnant l' main à nos mamans respectives ou après dins la cour d' récré avant ch' rassemblemint qu in parlo peu in fait d' nos cadeaux

si in in parlo mais comme pour ché conversations "mondaines" saves ché conversations qu in dit par politesse, ou par convention , mais qu en fait in acoute pas

in est contint d' dire c' qu on a eu in cadeau, mais in fait cha nous interesse pas d' savoir c' qui a eu sin camarate

surtout si li y a eu un cadeau que ti té voulo aussi et qu in t as pas acaté , vu que soit chéto trop cher , trop dangereux, ou pas cor d' tin age


cha chéto terripe le "ché pas cor d'tin age" , comme si cha nous faijo plaiji d intinte cha, alors que ché parints i zarretotent pas d' dire " asteure té un grand garchon"


pas toudis logique et facile à comprinte , ché parints ....

mais arvenons al' cour d' l' école, j avo des camarates qui dijotent pas c' qui zavotent eu en cadeau, cha cha m étonno pasque dins l' cour t intindo surtout :

" et bin mi j a eu cha comme cadeau" savez sul' musique "gnagnagna nèreux"

pi l aute i répondo sul' musique de " gnagnagna nèreux" "et bin mi j a eu un train electriqueux gnagnanèreux "....

et en fait quand té d'mindo à ceux qui étotent restés en retrait quo qui zavotent eu en cadeau, i t' répondotent mais c' qui les trahisso ché que chéto pas dit bin fort, comme si chéto pas important c' qui zavotent eu en cadeau, am' mote qui zavotent pas eu c' qui dijotent

mais cha y est y a un des maites qui s' met such' perron, i ayonno eune cloche et chacun i allo s' ringer , in rang, par classe, devant l' grante porte vitrée qui correspondo à l entrée du batimint du qu' t allo rintrer juste aprés

in arprenno s' plache dans la colonne, in artrouvo sin vigin, yavo bin un qui pincho les fesses de chti qui éto d' vant , mais l' heure éto grave

in savo que chéto l' deuxieme partie d'l année scolaire qui commincho, avec des résultats à confirmer pour ché meilleux, à améliorer pour eune partie d' intre nous, à essayer d' suive pour certains qui étotent à la traine

ch'te cloche quand qu ale retentisso, chéto l' glas des vagances...............

fini la magie du montache du sapin
fini la magie d' la confection d'la crèche
fini les feuilletons télé qu in suivo l aprés midi ou l' soir à la télé
fini les retrouvailles avec ché soeurs qui étotent arparties en normandie
fini surtout l attente, pi la magie d' découvrir et d'déballer ché cadeaux au pied du sapin
fini ché jurs d' vagances du qu in juo plus qu in réviso ses devoirs
fini ché grands r'pas d' famile tous ensempe
fini ché dringuelles

dire qu in a meme pas eu eune journée aprés ch' nouvel an pour nous zarposer et qu in s' prépare à artourner à l école ........................

j' sais bin , in a pinsé à nous , diminche prochain cha va et' l'épiphanie, avec l' feve à trouver dins ch' gatiau

meme qu in va placer dans la crèche ché mages, Balthazar, Melchior et Gaspard accompagné d' leu chameau

ouais hier au soir au retour du r'pas ché mamatante, avec manman comme pour prolonger l'momint d' la noel , in avo placé such' buffet , pas loin del' rencoignure du qu in avo installé l' crèche, ,ché mages et l' chameau, chéto comme si i s'mettotent in route pour arjointe la crèche , qui zallo attinte qu en fin d' semaine

j' l avo fait mais l' coeur y li éto pu , pinser aux prochaines vacances , fallo meme pas i pinser, cha arrivero quand cha arrivero

faudro attinte près d' 2 mos asteure, cha paraisso court pour ché parints, as' deminder si cha leur faijo vraimint plaiji qu in so al' mason

pi pour nous ché 2 mos là , cha nous semblo à l aute bout du monte

là savez , in début d' trimeste comme cha, juste après l' 1er janvier .......

cha servo à rin d' braire , et comme diro l' canchon "quand faut y aller, faut y aller" ..............












par maurice devos le, 03/01/2012

pourquoi qu'té braiyos deux jours avant l'rintrée , surtout que quand faut yaller bin ya pas faut yaller
mi d'min temps chétot pas comme cha , j'brayos deux jours avant et l'jour même aussi , cha fait qu'tout long d'el route j'em laichos trainer par em m'ère qui tout in m'saquant am'donnos des coups d'martinet , al tapot pas fort mais cha piquot drolemint

et pi D'MIN TEMPS , ch'te dringuelle chétot in pièche troée ed' 2 sous ou d'5 sous par em'grand mère paternel, et in bonne ingueulade et même poursuite à coups d'chabots par el grand mère maternelle , mais cha chétot d'min TEMPS

quo qu'ech'voudros arvénir à " D'MIN TEMPS , et même à chés coups d'chabots et d'martinets


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |