histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
A min camarat' Edmond Tanière
par LA CLO le, 30/01/2012  

J’viens d’faire eune découverte in ringeant des vieux disques ed mes parints. Y avot un disque d’Edmond Tanière que j’ai pas artrouvé dins ches discographies sur internet.
Dins l’pache du milieu y avot un texte d’José Ambre j’vous l’arcopie.

A min camarat’ Edmond Tanière

Ti qu’as connu ché fosses, du qu’la vie et la mort
Font souvint voisinache, du qu’tous ché cœurs y batt’nt
Tertous à l’même mesure, tertous su’l’même accord
Tant qu’ch’est vrai qu’ale existe, l’intente des camarat’s

Ti qui, toudis joyeux, as montré t’vraie nature
Tout au long d’ches bowettes et jusqu’à ches fronts d’tall’,
Quind y avot du danger, quand ch’l’ouvrache étot dur,
Té n’voudros surtout pas, pour tout cha eun’ médall’ !

Té m’as dit, je l’répète : « In n’est pos des héros,
Et s’il a fallu s’batt’ pour arracher ch’carbon,
Ch’est parc’qu’in est mineur …Dis-te ben que ch’mat’lot
N’la pas pus belle equ’nous pour pêquer sin pichon ! »

In attindant l’armonte té t’as quéq’fos langui,
Pressé qu’t’étos d’aller feumer eun’ cigarette,
Pressé qu’t’étos d’arvir l’solel, t’journée finie,
Pressé qu’t’étos d’rintrer à t’maison, à l’coyette.

Aujourd’hui l’mine al’meurt, mais ti et tes semblabl’s
Gardez au fond d’vous otes l’fierté d’y avoir œuvré !
Oh, r’grettez, cha ch’est sûr, l’amitié véritabl’
Qui vous a tous unis… et p’t’êt’ ben, asseuré

Qu’ch’est pour cha qu’in t’acout’ quind té cant’s les mineurs.
Continue, camarat’, ches gins y z’ont b’soin d’ti
Té rappelles leu jeunesse, té leu donn’s du bonheur,
Eun’bonn’ pinte ed bon sang, avant qu’tout seuche fini !

José AMBRE.

par maurice devos le, 31/01/2012

ché grace à li qu'j'ai connu chés premières canchons din note patois , et pour mi cha a été in révélation , chés gueulous à coté d'li chés zéros
surtout qu'j'étos cor din mes viels canchons " berthe sylva " maurice chevalier " etc , j'ai connu un tiot peu edmond , j'avos été boire un verre din sin bistrot à fouquières
pi bin sur ya simon colliez , j'ai in belle collection ed' tous les deux


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |