histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
un grand secret
par minloute le, 12/02/2012  

toudis par ch' temps d' froidure, j a un grand secret à vous révéler , et ché vrai que j 'in a jamais parlé

oh quand que j' dis un grand secret, ché ptete éxagéré , mais enfin ché un souv'nir d infance qui m arvient à chaque coup si j' veux ...

ch est cha qui est formidape, d' pouvoir quand qu on veut , en freumant les ziux, s arplonger dans s' n infance

et pourtant ch' souv'nir là cha comminche par m' mère qui m' ingueulo, ou si l' terme y est trop fort, in tout cas elle me faijo eune reflexion .......


l' fait d' passer d' tchiot bébé à infant pi à adolescent pi à un mot qui veut rint dire "adulte" cha passe par des étapes d initiation

ouais des étapes d initiations, comme yavo chez les indiens ou dans les tribus africaines , et j' diro plus général'mint dans les peuplades dites "primitives"

cor qu in pourro discuter un long momint sur le mot "primitif" , que j' prints que dans l' sens "ancien" ..

ché quo eune étape d initiation ? ché toutes les étapes ,grantes ou pitites du qu' on t'dit "asteure t est un grand" ou "té pu un bébé asteure" ...

meme si asteure dins nos familes dites civilisées in passe pu par des rituels guerrieres, tatouaches, ou épreuves d' luttes , in passe toudis des zétapes d initiation

j' va vous in dire eune qui m' vient à l idée et que mi j a failli jamais réussir, chéto par exempe savoir faire ses lacets d' godasse soit meme .......
y a fallu que j a presque 40 ans pour arriver am' débrouiller tout seu....

j a l' souv'nir d un soir que j éto à tape , j' éto pas viu , am' mote dans les chinq ou six ans, et vlà ti pas que c' soir chéto un nouviau plat

ou plutot j' devro dire eune nouvelle présentation ou préparation , pasque ch' plat à minger chéto des pétotes ....

sur que j in avo djà mingé des pétotes, mais là cha devo et' un des premiers coups que m' mère am'donno à minger des pétotes rissolées, savez avec l' dessous brulé

donc arvenons à mes maguettes, ch' soir là j avo du maux à macher ou tout au moins j' devo l' faire comme ché amestères, savez in met dins l' bouque pasqu in nous dit del mette dins l' bouque , mais in a du mau à avaler, ch'qui fait qu à la fin, t as ché babaches gonflées ...

alors m' mère ale m a disputé ,ale m a dit " té veut minger cha comme té faijo avant ? comme ché bébés ? "

mi j a rin dit , mais am' l a fait, ale a artiré l' dessous qui éto brulé, ale a écrasé ché pétotes avec l' dos del fourchette, pi ale a mis du bure, pi ale a tout armué , et j a mingé cha "comme ché bébés"

j' vous parlo taleure d un grand secret, ché que j' do vous avouer, que par momints , cha m arriffe d' em' "payer" un voyache dans l' passé

quand que grand mère ale fait des pétotes au four, cha m arriffe d in printe eune, del vider, d' printe du bure, d' bin mélinger l' tout et del déguster les ziux freumés

j'el déguste ché ziux freumés pasque j' sais que m' mère ale est cor debout à coté d' mi am' raviser minger mes pétotes comme cha d un air désolé ...

par chtitalienne le, 12/02/2012

Ché vrai, j'avos jamais pinsé à cha.. ché gosses iss'ront calés in informatique mais ej cros qui n'a pas un qui s'rot capap ed faire un noeud à ses lacets , i z'ont pas appris comme nous zautts , nous, in n'avot pon ed ché languettes qui s'collent la.

par maurice devos le, 13/02/2012

bin mi aussi j'ai un grand secret et yarmonte al semaine passée , em'femme al a fait des pétotes au four qui vientent "d'ech'liévinois" avec un morcieau d'paté pas fait maison , mais artisanal , un sauret, d's'ognons vinaic , burre , et un tiot pinard bin sur
ché super formidape un régal , bin j'ai préféré récauffé avec el plure et d'l'hachis mélangé , ché pas qu'ché meilleux , cha va surtout plus vite a minger
pour ché lachets ed' godasses , heureusemint qu'chetot pas des rangers , pour crapahuter comme certains l'font y z'arotent du plaijir


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |