histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
al' la pas argretté
par MINLOUTE le, 11/03/2012  

in habito l' long del rue nationale, ché pour cha qu' mes parints y zont pu profité del' fibre optique pi surtout d' l arrivée du gaz

alors là ch' gaz, m'mère ale dijo j' sais pas combien d' coups à min père, "ah j' va pas l argretter ch' fourneau ah bin non non...."

fini l' crainte au matin si ch' fu i s éto éteint ou si i éto moribond, qui fallo armette du papier , du tchiot bois, attinte un tchiot peu , pi commincher à mette des tchiots morciaux d' carbon

avec ch' fu qui ardémarro pas du premier coup, que cha faijo del finquée dins l' mason , in éto transformé en hareng saur, m' mère al' ralo pour ch' linche qui essayo d' séquir dans l' cuisine," cha y est j' peux tout arcommincher i va sintir l' finquée"

sans parler des corvées d ayonner ch' fu, d aller querre ch' carbon , d artirer ché chintes , d' les vider dins l' lessiveusse espéciale au bord du gardin , tout cha par tous les temps , qui drache ou qui gèle à pierre fende ....

sans compter qu' min père qui avo eune gampe raite, chéto tout eune histoire quand qui devo ayonner ché convecteurs à carbon qui étotent dans l' salon et dans l' pieche d' devant, i préféro souvint s allonger à terre pour incrinquer ch' crochet qu il avo , tout cha pour armuer l' grile et faire querre ché chintes

nan nan, pas d'regrets, pi comme dijo m' mère, chéto deux fos moins sale, à peine que t avo passé l' chiffon que l' lend'main té pouvo arcommincher

ravisse Léonce, ravisse l' couleur d' ché tuyaux, dire que j'les za fait y a deux jurs ...

nan nan, m' mère ale éto cor assez moderne, ale a vite apprécié l' gaziniere, meme si au début ale a eu des craintes, ouais ale craigno que pour un plat, et mi aussi d ailleurs, chéto pour ch' bouillon

bin nan , ale a réussi al' faire mijoter comme si chéto such' fourniau .......

faut dire quand meme au début chéto "stressant" pasque si m' mère ale arrivo pas à alleumer l' gasse avec l alleumette, ale éteigno tout et ale ouvro ché farnietes d' peur que ch' gasse i s inflame et qu' cha fasse tout exploser dins l' mason


l arrivée d' la gaziniere, avec en plus l' chaudiere au gasse qui l accompagno chéto vraimint l' confort al' mason et la fin des corvées

depuis la fin des années 70, j a vu arriver al' mason ch' frigidaire qui a remplacé ch' garte manger qui éto al' caffe

pi l' poste d' télévision noir et blanc ...

pi l'machine à laver le linche, avec l' tchiote essoreusse qui allo avec .... la fin des buées qui comminchotent sur ch' fourniau la veille au soir ...

j a vu arriver l' salle d' bains avec ché rénovations ...

l' téléphone à cadran chéto en 1978 ou 1979...


le congélateur qui éto li dans l ancienne barraque au bois ...

et j' finis bin sur avec l' gaziniere et l' chaudiere ...

c' qu aujourd hui ch est "acquis" , ché d eune banalité ...... mais tous ché zéléments là quand qui sont arrivés al' mason, in les a accueilli "avec respect", in sachant l' progrès et surtout la facilité , le confort , que la modernité allo apporter à not' quotidien ....

à méditer mes gins

par jpp le, 11/03/2012

t'a raison sur toute la ligne minloute. El génération 1940 à 1960 (environ) al a eu einne chance inouïe : in est passé du moyen âge au 20è siècle in découvrant toutes chés inventions qui ont amené el bonheur din ché maisons (électroménager, etc..etc..)
Mais à chaque arrivée d'in nouviau "machin" à nous mason, in a pu l'apprécier sur toute la ligne passque on avo connu la vie avant sans tout ché trucs là.
Ech cro que ché la découverte peu à peu de tous articles d'électoménager et autres qui font notte forche par rapport à l'jeunesse actuelle. Quand té leur raconte qu"in n'avo pas l'téléphone (par exemple) i t'ravissent avec un air de t'demander si té pas maboule ou si té n'radote pas avant l'heure.

par chtitalienne le, 12/03/2012

ché m'grantt soeur qu'al étot mariée qu'al a donné ess gaziniére am' mére pasque al n'avot acaté eunne avec 4 bruleurs et l'vielle avec 2 bruleurs al l'iavot donnée.
Manman, al ne se n'a jamais servi , al avot peur ed cha, même l'boutelle ed gaz , al l'a pas voulu dins l'cuisine , min pére y'a du faire un trou dinch'mur pour passer ch'tuyau et l'boutelle al étot dins l'baraque , ché pour vous dire l' troulle qu'al avot!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |