histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la trompette d'about
par PAILLART André le, 22/04/2012  

Bien curieux objet qu'est cette trompette d' about.
Les abouts étaient des mineurs affectés à l'entretien des puits de mine où circulaient les cages, mais aussi les guides de ces dernières et ce de la poulie de renvoi située dans le bougnou jusqu'aux molettes des chevalements.

Ils effectuaient un métier très dangereux depuis le chapeau de la cage où ils travaillaient et parfois dans un tonneau métallique directement suspendu au câble que l'on nommait cuffat.

Pour donner les ordres de commande au porion about à la recette qui transmettaient ces derniers au machiniste (monte, baisse, arrêt) associés au positionnement précis de la cage quand il décelaient un défaut; ils utilisaient cette "trompette" dont les signaux sonores étaient très puissants.

Rappelons au passage que certains puits de notre région d'un diamètre moyen de 5 à 6 mètres étaient profonds de 1000 mètres.

Cette trompette d'about provient du siège N° 6 d' Haillicourt (du groupe Auchel - Bruay, fermé à l'exploitation en 1979).
Comme bon nombre d'objets qu'utilisaient les abouts, cette trompette est fixée à une chaînette, elle même reliée à un mousqueton pour éviter une chute éventuelle de l' objet au fond du puits.

Vers la fin de l'histoire de notre épopée minière, la téléphonie a certainement remplacé cet instrument devenu désuet, mais qui fut indiscutablement un moyen efficace de communication avant l'essor de la technologie moderne.

Cet objet qui a rejoint ma collection m'a été offert par l'épouse et la fille du regretté Tintin, ami intime de la famille récemment disparu.
Merci à Margot et Annie pour ce souvenir que je conserverai précieusement en la mémoire de Justin.

par maurice devos le, 22/04/2012

j'ai connu un about au 9 ed' Lens , chetot un copain à min père , yétot toudis d'nuit , et 2 ou 3 fos quand y vénot al mason , j'y dijos j'etos cor galibot
vous pourotent réparer un tiot peu miux chés pichous, et y m'répondot
bin ouais cha a été fait ch'te nuit , mais,,,,,,,,,,

ché vrai qu'chétot désagréape ed' déchinte ed' s'artrouver pas d'sous in douche
du coup ya in souvenir qui m'arvient, yavot in barette comme un casque colonial, j'ai jamais su si chétot seulemint pour chés abouts

par PAILLART André le, 24/04/2012

En réponse à la question de Maurice, j'ajoute la photo de ce fameux casque de mineur about dit " colonial " de ma collection.
On constate en effet que le bord arrière était beaucoup plus important en taille que le bord avant, et ce afin de protéger la nuque des mineurs abouts des " pichoux " ( écoulement des eaux dans les puits de mine ).
De plus il était en aluminium et possédait des nervures pour augmenter sa résistance et sa rigidité, alors que les casques traditionnels étaient en toile bakélisée puis en résine , voir en plastic sur la fin.


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |