histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la trompette d'about
par PAILLART André le, 22/04/2012  

Bien curieux objet qu'est cette trompette d' about.
Les abouts étaient des mineurs affectés à l'entretien des puits de mine où circulaient les cages, mais aussi les guides de ces dernières et ce de la poulie de renvoi située dans le bougnou jusqu'aux molettes des chevalements.

Ils effectuaient un métier très dangereux depuis le chapeau de la cage où ils travaillaient et parfois dans un tonneau métallique directement suspendu au câble que l'on nommait cuffat.

Pour donner les ordres de commande au porion about à la recette qui transmettaient ces derniers au machiniste (monte, baisse, arrêt) associés au positionnement précis de la cage quand il décelaient un défaut; ils utilisaient cette "trompette" dont les signaux sonores étaient très puissants.

Rappelons au passage que certains puits de notre région d'un diamètre moyen de 5 à 6 mètres étaient profonds de 1000 mètres.

Cette trompette d'about provient du siège N° 6 d' Haillicourt (du groupe Auchel - Bruay, fermé à l'exploitation en 1979).
Comme bon nombre d'objets qu'utilisaient les abouts, cette trompette est fixée à une chaînette, elle même reliée à un mousqueton pour éviter une chute éventuelle de l' objet au fond du puits.

Vers la fin de l'histoire de notre épopée minière, la téléphonie a certainement remplacé cet instrument devenu désuet, mais qui fut indiscutablement un moyen efficace de communication avant l'essor de la technologie moderne.

Cet objet qui a rejoint ma collection m'a été offert par l'épouse et la fille du regretté Tintin, ami intime de la famille récemment disparu.
Merci à Margot et Annie pour ce souvenir que je conserverai précieusement en la mémoire de Justin.

par maurice devos le, 22/04/2012

j'ai connu un about au 9 ed' Lens , chetot un copain à min père , yétot toudis d'nuit , et 2 ou 3 fos quand y vénot al mason , j'y dijos j'etos cor galibot
vous pourotent réparer un tiot peu miux chés pichous, et y m'répondot
bin ouais cha a été fait ch'te nuit , mais,,,,,,,,,,

ché vrai qu'chétot désagréape ed' déchinte ed' s'artrouver pas d'sous in douche
du coup ya in souvenir qui m'arvient, yavot in barette comme un casque colonial, j'ai jamais su si chétot seulemint pour chés abouts

par PAILLART André le, 24/04/2012

En réponse à la question de Maurice, j'ajoute la photo de ce fameux casque de mineur about dit " colonial " de ma collection.
On constate en effet que le bord arrière était beaucoup plus important en taille que le bord avant, et ce afin de protéger la nuque des mineurs abouts des " pichoux " ( écoulement des eaux dans les puits de mine ).
De plus il était en aluminium et possédait des nervures pour augmenter sa résistance et sa rigidité, alors que les casques traditionnels étaient en toile bakélisée puis en résine , voir en plastic sur la fin.


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |