histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
dins ché rangs
par minloute le, 17/05/2012  

quand qu in déchindo à la piscine ou en ville avec l' école Loubet, j' vous la djà dit , fallo et' bin en rang, pas parler ou tout au moins pas parler fort, bin acouter, sinan yavo des claques qui arrivotent de j' sais d où ...........

ou plutot in savo, cha veno du directeur d' l école qui prenno toudis un malin plaiji à surprinte untel ou untel qui commincho so à parler un tchiot peu trop fort ou à commincher ou plutot donner l' esquisse d un début d' comminch' mint d' chahutache

l' tout chéto d' abord inter nous quand qu in devo s' mette in rangs avant d' sortir d' la cour d' s' regrouper inter bons camarates

pi après tout éto fonction du qui éto plaché ch' directeur dans la file ...

tout l' temps qui resto derniere nous, in évito d' parler , in éto "saches" , mais l' tout j' va vous l' dire ché qu in éto plachés selon les classes, c'est à dire ché plus grands à l arriere, l' classe du directeur, pasque chéto là qui s' placho dans la file , pi aprés chéto fonction d' l humeur du momint

in voyo not' "délivrance" quand qu in l' voyo passer plus vite d' nous, et aller foute eune targnole par chi par là, et j' vous jure j' vous dramatise pas l' personnache

alors quand qui éto passé et suffisammint loin, i n navo toudis un qui avo eune cafougnette, eune histoire à raconter

chéto souvint des histoires intindues , pas toudis comprisses, mais qui avotent bin fait rire l' famile, ou alors et là chéto les pire chéto celles qui étotent inventées tout au long d' not' périple

chéto souvint eune histoire avec l' fameux Toto ...... là chéto l' frère à toto qui dormo tout nu, mais qui ronflo fort, alors s' femme ale li coupo sin zizi, ale le metto dans zin bocal, et bin sur al' l oublio ch' bocal et y avo toudis eune voisine qu ale veno quand qui avo pas personne al' mason et qu ale avo faim et qu ale ouvro un certain bocal et qu ale mingeo l' "saucisse" et qu ale dijo " ah vraimint ché del bonne saucisse" ....

zavez vu ch' niveau , chéto un mélanche d' histoires intindues j' vous dijo, pi aussi d' questions qu in pouvo s' poser, surtout à eune époque où djà tout l' monte avo pas forchémint l' télé, et qu in voyo jamais "un sein" al' télé à moins qui a l' carré blanc au coin à droite d' l écran ...

intre nous cha a bin cangé, asteure faudro compter su les dogts d' la main les jurs du que justemint in vo pas eune paire d' gougouttes al' télé

pour in arvenir dins ché rangs des écoliers qui déchindotent en ville, nous qui étions jones, in s' moquo discret'mint des gins qu on croiso so à pied so à mobylette ......

ah ché jones.................

y a qu in coup qu in rigolo moins dins ché rangs et j' diro meme pas du tout quand qu in allo au défilé du 11 novempe

chéto djà un jur particulier vu que chéto à la fois un jur férié , mais qu au matin in devo s' rinte à l école , et sans rintrer dans ché classes, eune fo tout l' monte arrivé, in s'metto en rangs pour déchinte en ville ...

quand qu in arrivo à coté du monumint, là fallo pas faire d' bruit , pour s ' recueillir, mais vous nous connaissez, in avo quequ' fo du mau à pas rigoler, faut mette cha sul' compte d' not' jeunesse , quand qu in voyo ché viux anciens combattants

djà un ancien combattant, si y est ancien ché qui est viu, en plus que nous qu in n avo pas 10 ans i nous paraissotent cor plus viu dins leu costume du qui zavotent alignés des séries d' médales, et qui portotent des gants blancs pour artenir ch' drapeau ..............

par chtitalienne le, 17/05/2012

mi, s'que j'avos ker à la fin de ch'défilé , chétot ch'laché d'pigeons aprés ch'discours au monument aux morts, y'avot tous ché paniers à terre et quand i les z'ouvrottent chétot bieau à vir , y'avot meme un tiot ed nott rue qui disot "cheux la ché cheux d'min pére" commint qui fesot à les arconnaitt seulmint à les vir tournoyer autour ed nott tiete?


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |