histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
el rue de la République (publicité-buvard 11)
par jpp le, 18/05/2012  

J'vas vous arparler de mes buvards publicitaires des années 50.
In vla sur la rue d'la République du qui avo autant d'commerces que d'masons din l'centre.
In avo déjà vu auparavant l'commerce dech père Boyaval, articles de sport;

Aujourd'hui, ché 2 buvards sur el boucherie Porès du qu'em mère al a toudis pris s'viande. Chéto l'enseigne Au Rosbeef Parisien.
J'ma demandé longtemps pourquoi ch'nom là vu que din Paris y a pas grammin d'élevage. Mais j'pinse qu'à l'époque Paris cha faizo rêver.

L'couple Porès i éto gentil... Chéto Rémi leur 1er garchon boucher. Un jour, plus d'Rémi??? Quéqu'temps après, on l'a artrouvé comme employé à mon Lossignol rue Alfred Leroy....

Quand les Porès i z ont pris leur retraite i z ont vindu l'boucherie. Leur garchon i avo pris une aute direction : il éto devenu vétérinaire à Houdain. Drôle de truc din ché familles : ché parints i gagnent leur vie avec des bêtes qu'on tue, et pi leur garchon i gagne esse vie in soignant ché bêtes.

Par contre, in dit achteur que ché gins i z acatent tous des plats préparés, mais à la lecture des textes sur ché 2 buvards j'm'aperçois que la mode de n'pas trop cuisiner al ne date pas d'aujourd'hui.

par Sopraniste de Bruay le, 19/05/2012

Superbe collection de buvards des magasins de Bruay en Artois.
Pour ce qui est de la boucherie Porès dans cette rue de la République, et pourquoi "Le rosbif Parisien", en effet M. Porès avait fait des stages de boucher à Paris, d'où cette appelation.
renseignements sus ce jour par le fils de M. Porès de Houdain, comme quoi grace à jpp et ses buvards on en apprend des nouvelles des anciens commerces de Bruay, hélas aujourd'hui disparus....

par jpp le, 20/05/2012

quand j'dis que les parents Porès i z étotent gentils, j'précise que leur garcchon vétérinaire i l'éto aussi.
Un jour j'lui ai téléphoné parce que je voulo avoir un renseignement. In ne s'connosso pas et i m'a répondu avec une gentillesse incroyape... du coup, j'ai i é parlé ed mes buvards et j'ai né envoyé un (que j'avos in double, el rose)


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 14 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |