histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'chemin Picot à Trépied Cucq
par jpp le, 04/06/2012  

J'étos pétit, entre 8 et 10 ans, j'ai découvert l'chemin Picot à Trépied Cucq.
Chéto un havre de paix din la nature, avec un côté sauvache invraisemblable, du quel bord de forêt d'pins (du Touquet) al alterno avec des plats et des dunes in sable.

Un été mes parints i nous z'ont dit, vers juillet 1954, qu'in s'in allo in vacances ach t'endroit là. I z avotent louer l'rez d'chaussée del maison Audiquet.
Explication : l'chemin Picot i relie l'rue principale de Trépied Cucq (au niveau del pharmacie) vers le rond point à l'intrée de Stella. I passe in bas du camping du soleil de Cucq.

Ach t'époque digne du Far West, des fous d'la nature i z ont acaté un lopin de terrain et i z'ont construit quelque piéches in dur à 40 mètres de l'route pour y vivre une retraite paisible.
Chéto les Gosselin, l'oncle et l'tante ed min père.

Min grand-oncle (donc) i éto surnommé "ch'matelot" à Bruay. Sin garchon et ses pétits fius i restent cor à Bruay et i z ont resté longtemps din l'rue de Divion.

Ché comme cha que mes parints i z'ont connu l'chemin Picot et qu'on i a été in vacances 3 ans de suite.
Chéto le bonheur et la tranquillité à 3 km de la plache, din une rue étroite mais longue du qui avo à peine une vingtaine de maisons disséminées.

A l'époque, les gins du camping chéto des gins comme nous, ni mieux ni moins bien que din les autes régions.
J'y sus cor arpasser y a un mois, vivre ma nostalgie de voir commint qu'on a détruit la nature ... des maisons tout l'long du chemin Picot, des 2 côtés, jusqu'au bord del forêt qu'on a abattu par endroit.

Et à mi distance del rue el "maison" de m'grand-tante Angèle Gosselin al y est cor et ché descendants i vont cor in vacances din ché cabanons passe qui sont toutdis occupés. Angèle chéto l'soeur dem grand-mère paternelle. Souvenirs souvenirs.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |