histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au tableau
par minloute le, 10/10/2012  

souv'nir d infance, in classe, ch' maite i commincho l' leçon d' français, au tableau éto marqué des mots qui comminchotent ou qui s' terminotent par l' meme son

mot décortiqué, l' moitié du mot écrit al' craie blanque, l' meme son, écrit en rouche

comme par exempe gateau , moineau , bateau

d' toute fachon j a jamais fait d' fautes ach' mot bateau, pasqu in devo réciter " E , A , U , eau de bateau" .....

quand que ch' maite i écrivo au tableau et qui nous tourno l' dogt, mi j éto baba d' vire commint qui avo eune belle écriture ........

ch' maite sin domaine, sin territoire, chéto l' estrade et ch' tableau

i avo un grand tableau accroché ach' mur , avec eune partie qui s' arplio sur elle meme, comme cha cha li permetto d' camucher eune partie d' la leçon , ou alors un exercice qui avo préparé à l avinche

pour cha i avo aussi un aute tableau qui éto sul' coté, du qui yavo d accroché ach' mur eune série d' cartes géographiques qui arprésentotent "note si bio pays" ......

autant ch' maite i éto à l aise au tableau, (zavez armarqué tableau ché aussi avec les lettes E A U ...) , autant chéto pas pour nous l' meme musique

y a des coups cha leur prenno à ché maites, d'faire venir ach'tableau in garchon, ouais in éto cor qu intre garchons , ché files ale zétotent d' l aute coté dech' mur, à l école des files ...

alors quand qui dijotent "interrogation orale, j' va n in faire venir un au tableau" , alors là yavo ché fayots qui l'votent l' main frébil'mint , au risque d' querre dech' banc ...... d' autes qui ravisotent plutot ch' pupite ou qui avotent ach'momint là quéquosse à cacher dins leur cartape ...

j' do vous avouer que j éto plutot dins l' seconte partie .....

cor que, si chéto sur la géographie, l histoire, l' francais , cha allo, mais alors quand que chéto les calculs ....

meme m' mère ale avo dit à min père , j' sais pas si va y arriver ...
ouais j a eu du mau à comprinte les heures, savez y est eune heure d' l aprés midi, in va faire un tour de 75 mineutes, combien cha fait en heure .......

aute cosse, les fractions ................mon diu que malheur ...

à ché momints là j' do avouer que quand que ch' maite im' désigno pour v'nir ach' tableau, mon diu qui éto long ch' trajet jusqu' à l estrate, tout cha sous les zius d' mes "camarates "

j' mets "camarates" in guillemets, pisque au fond d eux memes , i zétotent bin contints que chéto pas eux qui étotent désignés, et cha les faijo sourire d' vire ch' parcours du "supplicié" vers l 'estrate

j' me souviens un coup, i n avo un qui avo été désigné par ch' maite, et in' n a un dins l'classe qui a poussé ,j' diro que cha sorto du coeur, un "ouf" d' soulag'mint

l' seul défaut ch'est qu' sin "ouf" i a été plutot sonore, in tout cas assez pour querre clair'mint dins les norelles ach' maite, et là y a d'mindé à chti qui allo à l estrate d' aller s' rassire et à chti qui éto soulagé , d' venir printe s' plache .......

autant quand qu in éto as' plache cha allo mais quand qu in s artrouvo sur l estrate, face ach' maite, et surtout al' vue d' tous ché camarates, in éto , in tout cas mi j éto pas à l aise ....

aprés cha dépindo de c' qu in te d'mindo, y a des coups t allo au tableau , té savo réponte , ch' maite i dijo que chéto bin, t avo eune bonne note, et t ardéchindo d' l estrate un tchiot peu fier, meme que z'zautes i zétotent déchus

mais que voulez vous, y a des coups cha passo pas si mal qu' cha ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |