histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au bout du monde
par minloute le, 03/11/2012  

pour mi ch' t indrot là cha a été l' bout du monde.... ch' est au bout du boulevard basly, d un coté ch est la rue d' la pologne, d' l' aute coté in peut arvénir du coté du cimétiere par l' rue Paul Daguercar , et là ... in face ..ch' est les camps ... et la limite d' bruay ..

plus loin , in va aller du coté d' Marles , qui pour nous à l époque ch' éto presque sur eune aut' planete ....

ch' éto l époque du qu in avo environ eune quinzaine d années tout au plus, in s éto artrouvé à eune dizaine, in avo organisé cha un coup in juant ensempe

l' idée ale avo germé, et si in allo faire un tour à vélo plus loin qu' d habitute ?

ch' éto l époque du que pour mi, l' limite du que j' pouvo aller à vélo chéto ch'pont du 2 , j roulo dins l' rue d isbergues, d' chatel'rault, d' béthisy, d' denain, raymond deruy et florent evrard jusqu à mon d' chez dreze ....

bon j allo djà du coté du viu bruay mais chéto limite

cha do vous faire rigoler , mais ch' est vrai qu in devo j' pinse plus rinte d' compte ach' momint là que la plupart des zinfants d asteure

pi fallo éviter d' passer zoute, pisque yavo toudis eune connaissance, un mononque , eune matante , qui pouvotent et' dins ché parages là, et suffiso qui dissent à tin père, "tiens j a vu tin garchon rue Untel" , qu en rintrant t auro des comptes à rinte ...

ch' coup là, nan, chéto les vagances , j' al' souvenir que chéto à paques , in éto eune dizaine , in s éto donné rendez vous dins l' rue raymond deruy , d'vant l' mason d un camarate

encore que ch est pas complet'mint vrai, vu qui n avo que ché parints à min camarate qui n avotent pas ker, et min camarate i avo dit " nan , y est pas avec nouzautes" ...

in éto parti , ch' premier groupe, d' es mason, in avo tourné rapid'mint in bas del rue, pour s artrouver dins l' rue du skatting, du que l' reste del troupe i nous zattindo

alors , tous ensempe, aprés s ete cran'mint dit bonjour, in est parti à l aventure

par minloute le, 03/11/2012

symboliqu'mint j a eu l impression d' passer eune frontiere quand qu in a franchi ch' pont du 2
ch' éto cor l époque du qui éto impressionnant, avec s'structure in fer du qu in voyo ché gros rivets qui dépassotent d' partout , pi sin passache pour ché pietons sul' coté
d' là in a passé d' vant l' mason à Clara, in bas in a tourné rue d' l abattoir , au bout cor à droite et in a passé sous ch'pont coupe gorche, et in s a artrouvé à la volville

d' là in a pris à gauche, in a passé l' voie du qu' min d' fer, et in a continué tout dro, et là parel , in s a artrouvé in pleine campane

un peu plus loin in voyo ch' bois des dames su la droite, et là cha a comminché à bin grimper, in a arrété d' parler, les zécarts i s'sont creusés entre ché plus viux, ceux qui avotent aussi un dérailleur, et des comme mi, qui meme si zavotent hérité d un vélo type course, y avo pu d' dérailleur .......

enfin in a pu tourner rue de philippeville, que drole de nom ; cha paraisso pas sérieux comme nom d ailleurs , et enfin la rue d' Pologne

meme si in avo du mau à arriver jusqu à là, in avo évité comme cha , enfin ché les plus zanciens qui nous l' dijotent in avo évité la rue d' la cavée , qui s' dresso d un coup , et qu in finisso d' lèque au miyeu del pente, et que l' reste d'el montée in la faijo à pied , ch' vélo sul' coté ....

là du qu in arrivo ach' fameux carrefour dont y a l' photo en pieces jointes, in s' trouvo al' limite d' bruay

al'limite d' bruay , au point culminant d' la ville, près d' ché camps, du qui yavo souvint du vint d ailleurs

in éto à bruay mais in éto pas chez nouzautes, in éto au 3 ...ch'éto pas not' quartier , yavo des jones d' nos zaches qui nous ravizottent passer d un drole d air

meme ché plus viux i dijotent qu in éto en "territoire ennemi" , avec la crainte d' créver par ichi , comme si in pouvo alors vire arriver des jones qui nous deminderotent des comptes ....

d' là in éto ardéchindu par l' rue Paul Daguercar , pi d' là , j' me souviens qu in s éto arrété rue de bordeaux, du qu in avo un camarate du 2 qui veno d y déménager

d' là in avo comminché à déchinte l' cote , pi in avo tourné du coté du sentier d' divion, pi d' là in éto ardéchindu rue marmottan

aprés yavo pu qu à rintrer , qu in s'dijo, mais asteure fallo armonter vers ch' 2, in devo tous et' bin mate, in tout cas mi chéto l' cas

j a eu ker qu in s arrete tous ensempe rue du skatting, là in a "arfait" not' péripe, in s a moqué de chti chi qui tiro la langue dins l'montée, d' l' aute qui avo failli rintrer dins eune grosse femme, ou chti chi qui s éto moqué d un passant .....

d' là , in s a séparé en plusieurs groupes , chacun rentrant as' mason, mi j avo cor toute l' rue raymond deruy à armonter

in diro pas , mais cha grimpe quand meme ... arrivé au coin d' la rue anatole france , j a déchindu d' vélo pour traverser , yavo trop d'passaches, pi aprés j a infourché à nouveau min vélo pour arriver rapid'mint rue leverrier ...

sacré périple, eune véritape aventure, à l aute bout d' bruay........

cha peut preter à sourire, mais ch' jur là j avo eu l impression d avoir été à l aute bout du monte ....

par Sopraniste de Bruay le, 03/11/2012

Ché vrai Minloute el pont du N°2, on l'a toudis appelé "el pont ed fer", même si y avo plusieurs pont à Bruay ech' ti la yavo bien ess' nomination, et in savo duq' chéto...
y parait que din les futures années ché ess' ra dinl' coin là el nouvel gare SNCF ed Bruay....au N°2

par nounours-94 le, 04/11/2012

les première masons d'ech' boulevard Basly

l'superette que vous veyez sur l' photo d' minloute ché anciennemint à mo Titren. i avo toudis du monte malheureusemint l'porte nord est passée par la.

à gauche ché les premières masons du boulevard.
l'première chéto des polonais dont j'ai oublié l'nom i z'avotent deux jumelles Armele et Béthina, à coté chétot Mounette et Mirabeau au bout du gardin des polonais aussi à côté ché m' tante Louisa, cor au bout du gardin chétot les Ramecourt i sont partis i a une paire d'années habiter rue Leconte.
l'homme étot chauffeur d'bus à mo Dourlens. à coté i m' sempe que chéto l' mason d'ech' garte.
insuite ben j'en min rappelle pus.

tout ch' qu'ej sais ché que l' première rue à gauche après ché grantes masons ché l' rue d' Blida.
insuite rue d' Miliana et rue d'Bône dusse que j'ai habité. in face ché l'bistrot anciennemint Daniel et Mado.
in traversant l' rue ché l'école Basly.
école ou j'y ai jamais mis les pieds quand on a aménagé rue d' bône j'ai continué à aller à Félix Faure.
allez savoir pourquoi?
mi même après 40 ans j'ai toudis pas l'réponse !!!

par jpp le, 04/11/2012

y a cor un détal qui vous a échappé sur el photo ; el ciel y é bleu d'un bleu comme din l'sutte...Bin ouais el pas de calais i é au Sutte ....de la Belgique.

par loumarcel le, 07/11/2012

Minloute, rien qu'à t'lire j't'ai suivi tout l'long ed tin voyach' in partant de t'rue.
Ch'est vrai que l'3 ch'étot pas trop not' coin, comme té dis ch'étot l'bout du monte, mais je draguos par là et j'y ai ram'né quiques filles après des bals. L'dernière alle restot pas loin du square Caudron
Et tout cha à pieds, après i fallot ar'vénir, cha faisot eun' trotte.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |