histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
lettre à Omer
par minloute le, 22/11/2012  

Omer , chéto not' boucher quand qu on éto tchiot, Lou Marcel i l a connu aussi .....

Mon cher Omer, cha fait un momint que té pu avec nous, mais j' t a pas oublié, d ' ailleurs j avo fait un sujet dans histoires de chtis, au tout début, écrit s il vous plait en français, du que j' raconto commint cha s' passo quand qu in faijo la queue pour aller acater s' viante


d' dins ch' meme article, qui dato de 2004 et qui s appelo " à la boucherie de mon coin", j' dijo que j avo vraimint eu ker minger l' saucisson frais , à l ail , que té faijo et que depuis bin d' zannées, j avo jamais artrouvé l' meme gout


jamais j avo trouvé ch' t etame en bouque ........ , pi là, j' sais pas commint tel' dire, mais j' te rassure quand meme, j a trouvé un saucisson qui commint dire, i s'rapproche pas mal dech' gout que chti qu' té fabriquo

l' probleme ché pour cha que j' prinds des gants, ché un saucisson à l ail que j a acaté à mon lideule ...

ché sur que ch' est d' l' industriel , que cha a pas ta patte , mais cha i arsonne assez pour m imaginer que cha pourro et' du meme acabit de chti que té fabriquo ...

t as vu Omer, que j' prinds des gants pour dire cha

alors pour ceusses qui sont interessés, ou simplemint curieux, la marque ché l' Espiguette, et cha s appelle "saucisse à l ail fumée"

l' différence ché que l' tien d' saucisson i éto plus fibreux, et bin sur qui éto cor meilleu

par conte et ché pour cha faut pas que tel' prenne mal, meme si ché un saucisson qui est fabriqué en usine, cha m' permet d' pinser à ti quand que j in minche

pi aussi cha a un sacré avantache, pasque quand que grand mère ale dit " ah t as cor acaté cha, ché pas bon pour tin régime"

mi j' y réponds, ché en dehors du régime, ché del nostalgie .......

ah nostalgie quand que té nous tient ...........

par vauthier le, 23/11/2012

ech voudro aussi associer Edouard qui metto jamais el viande sur el balance sans dire "alors voila"
des fos j'vois din ché boucheries asteur ech boucher y coupe el viande et y rind el monnaie, à cht'époque chez Omer chéto li ou Edouard qui coupotent el viande et chéto soit el femme à Omer ou el femme à Edouard qui étot al caisse, j'trouve qu'il y avo plus d'hygiène qu'in pinsez vous ??
Quand à ch'saucisson à l'ail ché pas la peine ed cacher in in fait pu du comme cha.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |