histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in bocaux
par minloute le, 23/11/2012  

al' mason , in faijo surtout ché cornichons in bocaux, j' me souviens d'' l odeur que j avo pas ker du vinaique qui cauffo

j' arvo m' mère bin nettoyer ché grands cornichons , les gratter, les passer à l io, bin les séquir, pi les couper in quate dans l' sens d' la hauteur

aprés toute l' phase de stérilisation, ché bocaux i zardéchindotent al' caffe

alors là , d' temsp en temps quand que "m'mission" ale m inmeno al' caffe, j' allo les raviser

ouais j avo des " missions", sans juer à Causette , chéto du ginre " va querre ché pétotes" , "va querre ché bouteles" , "armonte ch' plat"

bref l enfer... nan j exagère grinmint, min père i éto plutot du ginre am' dire " quand que té déchind , arrete te pas d' siffler"

i avo ker dire cha pasque sin père i li dijo la meme chosse, bin ouais l' temps qu in passe à siffler, in peut pas pluquer dins ch' garte manger ......

mais arvénons à ché bocaux al' caffe, dins chaque bocal, escusez me d avinche, in auro dit , savez ché fétusses qu in voyo sur d' zétagères dins ché flimes d horreur ..

faut dire aussi qu in ravisant bin et avec eune grante imagination j in conviens, ch' cornichon coupé in quate, in voyo au miyeu comme des pépins, et cha arsonno à eune colonne vertébrale ...

en régue générale chéto mis dans des bocaux type le parfait, savez chéto comme ch' port salut , chéto écrit ou plutot gravé in diagonale such' verre meme .....

alors là mi j avo ker tout autant que j' redouto , chéto l' momint du qui fallo ouvrir ch' bocal d' cornichons l' premier coup ...

pasque min père , i éto pas patient cha in peut l' dire, j el dit d autant plus facil'mint que j' cro , ou plutot comme diro grand mère, " un cat cha fait pas des kiens", parait que j' su tout aussi patient quand qui faut bricoler ou ouvrer quéquosse, qui justemint a décidé d' vinte dur'mint s' pio....

y essayo d' tirer l' languette en caoutchouc afin qu ensuite in puisse ouvrer ch' pot,et y a des coups cha finisso presque in scénario catastrophe, as' deminder mes gins quand qu in voyo un pot d' cornichons qui s' finisso, as' deminder commint qu allo s' passer l' prochaine ouverture ...

quand que cha marcho du premier coup, in avo dro à c' qui leffe sin bras en l air et qui crie, j' va et' gentil j' va rimplacher "crier" par "déclamer" cor que , li quand qui déclamo y yéto bruyant au grand dam d' em mère ...

alors là i dijo aussi " odette" in parlant am'mère, et là i faijo un grand moulinet avec sin bras, pour finir avec l' meme phrasse rituelle " comme une fleur" ...

mais y a des coups, ch'caoutchouc i faijo d' la resistance, pire mes gins quand min père, mate d essayer d ouvrer l' bocal , i avo décidé d'employer les grands moyens, là mes gins , fallo éloigner ché jones d' la tape ...

i sorto d' sin tiroir personnel qui avo dinch' buffet del cuisine, i sorto donc eune paire d' tenales ...

là i pinço l' languette en caoutchouc qui dépasso avec la dite tenale, pindant ch' temps là i d'mindo am' mere d' tenir ch' bocal ...

bin sur li i saquo comme un ébeulé , et m'mère , ché pas qu ale teno ch' bocal, ché qu ale essayo d' pas s ' artrouver au miyeu del tape ...

alors min père i gueulo, "odette, mais tient le ch' bocal" .. et m' mère " j' fais c' que j' peux léonce" ...

bref mes gins chéto le théate aux zarmées ...

mais y avo cor pire, y a des coups i saquo tel'mint sul' languette qu ale casso in deux, qu ach' momint là min père yavo failli met' ko m' mère avec sin coute...

sans zoublier mes gins le fameux "meeeeeeeeeeeertttte" , qu in avo drot, et pas seul'mint qu' nous, meme l' rue anatole france et l' rue leverrier réunies ale pouvo in profiter ...


alors là cha prenno eune tournure plus dramatique, eune fos l' languette cassée, i prenno un coutiau, et avec l' lame i essayo d' faire rintrer un tchiot peu d air au niveau del languette, et mi, qui pourtant avo ker raviser min père s' débatte avec ché zéléments, j éto contint d intinte le "pchitt" libérateur du bocal, qui permetto d'entamer la fin du conflit ....

la suite un tchiot peu plus tard ...


par chtitalienne le, 24/11/2012

je m'rappelle quand manman al fezot de l'confiture , y'avot toutes ché abeilles qui rapplicottent dins l'cuisine , in aurot dit comme dins ch' film "ché z'oziaux d'Hichtcok..."

par Marie-Claire le, 24/11/2012

La recette (de ma grand mère) que j'utilise pour faire des conserves de cornichons

Si vous avez un jardin, les cornichons y pousseront très facilement, ils ne demandent pas beaucoup d'entretien et la production est assez généreuse. Il ne faut pas beaucoup de pieds pour avoir des cornichons toute l'année, sauf si vous en mangez un bocal par semaine. Il faut surveiller la pousse car ça grossit très vite.

Vous les cueillez à la taille souhaitée, plus gros vous pouvez les couper en quatre.
Les essuyer sans les laver, les ranger dans un bocal avec une branche d'estragon, des grains de poivre et quelques petits oignons.
Faire bouillir du vinaigre blanc et verser sur les cornichons, de manière à remplir le bocal.
Le lendemain, ressortir le vinaigre du bocal et le refaire bouillir, le reverser sur les cornichons de la même manière.
Et recommencer le troisième jour. Laisser refroidir et fermer le bocal.
Attendre quelques mois avant d'ouvrir.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |