histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Em' troisième déchinte Fosse 3 bis
par Sopraniste de Bruay le, 29/11/2012  

Em' vla déchindu toudis étage -360, ej' m'éto vite habitué, direction bowette Nord, in passant ej' raviso min blanquissach' del vel, cha avo l'air d'aller et ed' ténir..
plus loin ej' raviso sur les côtés del bowette et j'avo vu du noir, ej' m'avinche, chéto du carbon... j'em' dit dem' tiête, bin el carbon là ils l'ont pas exploité... que neni, chéto en' ancienne intrée ed vouée, des anciens travaux, ej l'avo su par la suite

Ech' continu em' progression, chéto long, ej' suivo des gins, enfin in dévale un treuil, 100m plus loin un deuxième treuil descendant, arrivé sul plat al recette, j'em mets sul côté et j'attinds
Arrif deux hommes, avec lu musette, et iss' desbottent, im demande quoi que ech' fait là, mi ej' lu dis j'attinds après el porion Bussod
in' a un qu'im' répond, té vas el vire arriver béto, y a suremint pris el cage suivante

Vraimint 10 minutes après, el vla,j'el l'avo arconnu ass' bouteil' et ess' malette autour, et aussi ass lampe chapeau, et pi ess' benzine...
j'em présente, im' dit del suif', plus loin in dévale cor en' longue voué, et nous vla arrivés à ché tapis (bandes transporteuses de 800) ed carbon, mais ach'theure là y avo rien ed su, mais i tournottent..

On arrif ensuite à un carrefour ed voué, in passe sous el bras du convoyeur à moteur électrique, et in tournent à droite, in avinchent cor et on arrif à un autre convoyeur ed 600, mais li chéto un moteur à air comprimé, cha féjo in ed ché boucant, tellemint que cha gueulo à tes orels..
Bref,i m'explique min traval, surveiller el desserte du convoyeur, nettoyer autour, et surtout quand el carbon y va vénir, surveiller el déversoir pour les blocures...

Ej' nettoie donc el renvoi du 1er convoyeur, et pi autour del tête motrice, ech' vo en' lampe benzine arrivée, avec des grosses sacoches in tapis... mi curieux comme tout ej' demande s'qui fait, im' répond, ess su el boutefeu, ché mineurs dinl' voué aud' ssus i forent et après ej' va buquer
et là après minloute té pourra surveiller tin tapis, et régler ess' vitesse avec el vanne d'arrivée d'air comprimé, cha el porion im' l'avo dit j'y réponds...

On vot arrivé un tiot peu ed carbon, el gars im' dit, y sont suremint intrain ed' ravincher el pelle télescopique avant qu'ech buque, mi ess' suis donc el boutefeu, au moins sur 100m, on arrif à en' vouée sul droite, li y passe aud' ssus d'ech' tapis, et rintre din l'aut'vouée, mi j'in reste là....

À l'intrée y avo en' turbine à air comprimé aspirant l'air ambiant, et invoyot l'air à front pour les mineurs afin qui puissent respirer aussi car chéto un cul ed sac.. y avo en' ligne ed couloirs din lu vouée ed déblocach' des produits des fronts qui marcho. al éto mu par un gros moteur électrique, et après ett' passé par un réducteur, donno el mouvement à un vilbrequin, qui li donno el secousse pour faire avincher les produits.

J'ai su par la suite qu'in appello cha des "Duckbils", chéto binsur du matériel américain qui nous avottent arfougué après la guerre... el matériel là y avo déjà servi al Fosse 3 à moins 390, ""j'en' avo déjà intindu parler par min père quand i discutto avec sin camarat' Alexandre Leroy, nous voisin rue ed Béthune, mais quand y avo dé coups mes 2 oncles et min parrain, alors là ché pour ech' ti qui éro plaché el sienne, in coup em mère al a monté el ton in dijeant ((si vous voulez ej va vous préparer des briquets)) CALME plat""..

J'en' arviens au fond.. ech' vo en' lampe arriver del vouée, el mineur y'arrête el' moteur du couloir par l'intermédiaire del fameuse boite à boutons, marche/arrêt, attention tout el matériel électrique du fond y éto antidéflagrant.
3/4 d'heure après plusieurs lampes s'amènent, les mineurs avec el boutefeu. tous passent au dessus du tapis, et iss mettent sul côté, et mi aussi ej suis.. el boutefeu i print in apparel, (ess' exploseur) il l'armonte avec ess' clé, y nous ravisse, et adapte ess' clé sur un autt' bouton et tourne .

J'em demando ess qui m'arrivo là, in explosion, ché min premier buquach' que j'attindo...
ech' vous assure que cha fait en drôle d'impression, cha mietto ed tout partout...
mi ej' rintro em' tiête din mes épaules, et mes gins y rigolotent ed mi....

Au bout d'un certain temps el boutefeu y armonte el vouée, et va vérifier sin buquage. y ardévale, et nos 3 mineurs y armontent dinl' chantier. j'attinds un bruit ed cloche, el chef ed poste avo donné l'ordre ed' faire marcher el Duckbill.
el boutefeu y met donc in route, im' dit, minloute arvatint à tin déversoir, et fait tourner el convoyeur plus vite.

Ej' m'éxécute, et j'ouvre el vanne plus fort.. ej' croyos qu'em' tiête al allo exploser, tellemint qu'el moteur y gueulo, j'attind qu'el moteur y peine, j'ouvre donc cor un peu el vanne, et là ej vo arriver un flot ed carbon, en vraie rivière noire, ess surveillo bien min déversoir, mais ech' veillo que les produits y étotent mal centrés sur el 800.
comme y avo en queue à proximité, ech' cale donc em' queue sur el bande inférieure, pour constrinte el bande un tiot peu, et là j'avo bien arrivé à centrer el carbon, j'éto contint ed mi...

J'attind min moteur à air qui gueulo, ej ralentis quand même ess' puissance in fermant un peu el vanne, y avo moins ed carbon sul tapis, un tio filet... et vla de nouveau un ralenti, j'armets ed l'air, et el vla arparti à fond, el flot ed carbon y arpasse à fond, em' queue al éto toudis bien coinchée, et mi ess' survaillo min déversoir, car des coup y passo des grosses gaillettes, et aussi des cailloux....

Pendant au moins deux heures cha a duré. après el boutefeu y est arpassé, em' disant que ech' pouvo ach'theure ralentir min tapis, qu'el gros flot y éto passé, les gars y vont nettoyer, et pi boiser.
justemint 1 heure avant des jones comme mi aménottent des grosses billes ed bo à front, à l'épaule chacun à chaque bout, cha devo et' lourd, y faijeotent au moin 25cm ed diamètre, et 2m50 à 3m ed long...

Mi ech' finicho ed nettoyer autour du tapis. arrif el porion, im demande si cha été. bin ouais. im dit , té t'inva à l'intrée, té verra y a des queues de 1m50, t'en' amènes à front à ché ouvriers.
ech' fait donc en' botte ed 5 queues, et em' vla parti à front.
j'ai en eu en sec, car dinl' voué du traçage cha monto un peu, j'ai fait 4 voyach' et les méneux ed bo aussi.
après ech' m'est pindu à min bidon pour boire un bon coup.... là ej' metto mi in maillot ed corps quand même, mi avec mes 45kg tout frêque...

Fin poste arrif, on s'arbotte, et là in armonte pas par les treuils, on continue à dévaler par el déblocage, que trotte... vu qu'in arrivo à l'étach -475..
y a fallu qu'in dévale par un bure à l'équelle, j'éto pas franc..
on passe au querqhach' des berlines , on arprint el bowette là à moins 475, direction l'accrochach', l'air y éto beaucoup plus frais qu'à front, tout el monde y avo armonté sin col ed bourgeron... que monde, i faijeot en' ed ché queue pour armonter, mais là chéto el puits 3, vu qu'un dévalo au 3 ter..

Que journée mes gins... arrivé au lavabo (qui inch' temps là y éto in face du cinéma Le Modern) ech' tire donc em barette in cuir, qu'ech' pose sul banc, ej' dévale em' chaine après avoir inlevé min cadenas, ech' tire mes espadrilles, et pi j'em laisse querre assis sul banc...
avec min béguin ej' m'essuie un peu mes yus, et j'em rapure, in buvant el tiote goutte qui resto din min bidon...
em' disant dem' tiête... et dire que ed main j'armets cha.... re Bof!!!!



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |