histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Mystérieuse histoire autour du Louvre-Lens lors de la messe de Ste Barbe
par PAILLART André le, 02/12/2012  

Vendredi, lors de la célébration de la messe de Sainte Barbe à l' église Saint Théodore de Lens ; Nadine et Henri DUDZINSKI en tenue de folklore polonais nous ont narré la légende de Barbara et Kinga à travers les personnages de Wanda et Stanis qu'ils nous ont interprété avec brio :

En arrivant à Lens en 1922, Wanda et Stanis venaient de parcourir 2000 kilomètres pour travailler dans les mines de charbon.
Dans leur valise, ils avaient une bien étrange affiche.
A gauche, Barbara connue sous le nom de Sainte Barbe chez les mineurs français.
Mais à droite, Kinga, Sainte Cunégonde, l' autre patronne des mineurs polonais.
Quel est donc ce mystère ?

En écoutant bien l' histoire de Wanda et Stanis, hier soir à l'église Saint Théodore, nous fumes surpris de découvrir peut être bien la véritable histoire du Louvre-Lens....
En effet, leur ami, un mineur polonais, Raymond JUSKOWIAK, peintre qui sera mondialement connu, avait peint cinquante années auparavant, la Joconde se promenant dans les corons de Lens, comme dans une prémonition...


Raymond JUSKOWIAK est né en 1928 à Liévin.
Il deviendra mineur comme son père à la fosse N° 5 de Calonne Liévin.
Très doué pour la peinture, il l'associera en parallèle de son métier de mineur de fond jusqu'à sa retraite en 1974.
Il signe ses toiles de son diminutif " Jusko ", surnom que ses copains mineurs lui donnaient également.
Ses œuvres sont reconnues en France et dans le monde entier.

1972 sera l'année de la consécration pour l'artiste régional qui remporte le concours pour la réalisation d'un timbre poste dédié à l' émigration polonaise que notre région minière a connu dés le début des années 1920.
Sur ce dernier les symboles du thème sont saisissants de réalité, des paysans, baluchon sous le bras laissent derrière eux leur village et son clocher pour se diriger vers les mines en France.


Pour information, l' exposition de cette peinture ainsi que de nombreux tableaux d' artistes indépendants sur le thème de la mine est visible dans l'église Saint Théodore de Lens les mardi mercredi et jeudi prochain de 10h a 12h et de 15h a 18h.
Rue Molière, cité 9 près du Louvre-Lens.

(photo : Gisèle Lamand)

par chtitalienne le, 02/12/2012

La Joconde
Al a perdu sin fameux sourire mémère....!


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |