histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Germinal
par minloute le, 06/12/2012  

"dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d' une obscurité et d une épaisseur d' encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou, dix kilomètres de pavé coupant tout droit , à traver les champs de betteraves.

devant lui, il ne voyait meme pas le sol noir, et il n' avait la sensation de l' immense horizon plat que par les souffles du vent de mars, des rafales larges comme sur une mer, glacées d' avoir balayé des lieues de marais et de terres nues.

aucune ombre d' arbre ne tachait le ciel, le pavé se déroulait avec la rectitude d' une jetée, au milieu de l'embrun aveuglant des ténébres ..."

mi j a ker arlire chés premières pages de Germinal, l' liffe d' émile zola

on sint que ché cor l époque du que ché seul'mint le début de l' essor de l exploitation minière

on devine que ch'paysage y est pas cor complet'mint occupé par ché grantes longueurs d' corons, nan, ché cor clairsemé, y a cor des kilometes entre chaque compagnie, in traverse cor del campane pour aller d un puits à l aute ...

ch' est eune époque du qui avo cor des mineurs paysans, des gins qui habitotent cor al' campane et qui venotent travailler au fond tout in arprenant ch' train ou in r'tournant à pied dins leu cinses ....

ch' est eune époque du qui yavo cor del cohabitation entre l' monte paysan et l' monte minier , cha allo bintot basculer, bintot tout tournero autour d' l' exploitation minière

faudra bin des combats , bin des revendications, bin des grèves et des luttes ouvrieres pour que l' condition du mineur ale évolue

ch'éto tout juste l' temps qu' ché tout jones i déchindotent pu au fond, et que l' traval des femmes commincho égal'mint à et' réglementé

quand qu in ravisse bin, toute l évolution du bassin minier ale s est fait sur à peine un sieque et demi, eune forte expansion pi , en moins d' trinte ans, du début qu in a comminché à parler d'recession jusqu à la fermeture définitive

un peu comme si chéto qu eune parenthèse ..............

par nounours-94 le, 06/12/2012

si un jour vous allez à Wallers Aremberg i a incor les décors et au café tabac l'affiche du film tourné avec Depardieu et Renaud.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |