histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bruay, el brasserie Dourlens
par jpp le, 12/12/2012  

Din l'temps à Bruay in avo quéques brasseries familiales. In a vu récemment celle del rue du Moulin.
Sur une photo del plache Marmottan, in aperçoit en arrière plan el cheminée de celle qui éto rue Victor Hugo

Après in m'a raconté que i avo une brasserie din les bâtiments qui ont hébergé el commissariat, rue de la République de 1964 à 1980. Achteur ché le centre Epistème.

Et aujourd'hui ché de l'brasserie Dourlens, din l'rue du même nom que j'vous mets des photos.
Elles ont été prises du haut del rue des Festeux.

El 1ère photo ché une vielle que beaucoup connaissent, mais dont l'intitulé ché "quartier du n°2"... ché vrai que l'n°2 ché juste à côté. Sur el photo on vo el grande cheminée del brasserie.

Sur les autes photos, en novembre 2012, même apparence qu'autrefois, mais sur el photo en zoom de près on vot l'état délabré du bâtiment.

El brasserie Dourlens, je n'sais pas quand elle a arrêté, passe que les héritiers i z ont installé les Cars Bleus sur le site del brasserie, avec leur garage de réparation et le parking des autobus. et je n'ai toujours connu que çà.

Quand Philippe, le dernier en date, i a pris el succession de sin père, il a "remonté" l'affaire et il a abandonné un peu l'appellation Cars Bleus pour mettre Cars Dourlens.

Pour finir, il a cédé l'affaire de transport mais il éto toujours propriétaire (avec ses soeurs ??) de l'immeuble. La Voix du Nord al avo fait un reportache là-dessus mais j'ai oublié de l'garder.

Semble-t-il que Philippe Dourlens i voulo transformer l'endroit en appartements résidentiels comme cha a été fait à l'brasserie rue du Moulin. J'l'ai rencontré quéques mois après, et i m'a dit que le projet i éto en cours avec des investisseurs étrangers.... mais j'ai l'impression que ché keu à l'io."

par Sopraniste de Bruay le, 12/12/2012

Comme dit jpp, el projet ed faire des appartements, dans l'ancienne brasserie Dourlens, on n'intint pu parler, qui veux tu qui investit la ed dins, y est vrai que dinl' rue du Moulin on a fait des biaux appart's din l'ancienne brasserie..

Y avo cor el brasserie Krumpe dinl' rue Marmottan, à gauche del caserne des pompiers, al a été rasée, peut être à cause del caserne.
Chel del rue Victor Hugo, on in parle pu ed pi longtemps, y a un V2 qui l'a soufflée pendant la guerre 39/45..

par Boxerman le, 16/12/2012

Pour apporter une précision à Sopraniste.
Personnellement j'ai connu la brasserie rue Victor Hugo en fonctionnement. Je suis né en 1957 et j'ai habité la maison sur la butte à côté du docteur DELEVAL. Le jardin donnait derrière la maison (encore maintenant) et on entendait le bruit des caisses en bois sur les tapis roulants.
Par contre je me souviens plus exactement mais la maison dont l'entrée fait l'angle, qui jouxtait la brasserie, était un bureau de cette brasserie si je me souviens bien. Mme JEROME Denise y travaillait. Son Mari travaillait aux grands bureaux. C'est M. POIRRIER (marchand de meubles dans la même rue) qui habitait la maison à l'entrée des jardins, où il avait la pompe à eau, c'est lui qui m'avait raconté l'histoire du V2. J'avais 5/6 ans environ. Mon Dieu, qu'ché viu tout cha.


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |