histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bruay, el brasserie Dourlens
par jpp le, 12/12/2012  

Din l'temps à Bruay in avo quéques brasseries familiales. In a vu récemment celle del rue du Moulin.
Sur une photo del plache Marmottan, in aperçoit en arrière plan el cheminée de celle qui éto rue Victor Hugo

Après in m'a raconté que i avo une brasserie din les bâtiments qui ont hébergé el commissariat, rue de la République de 1964 à 1980. Achteur ché le centre Epistème.

Et aujourd'hui ché de l'brasserie Dourlens, din l'rue du même nom que j'vous mets des photos.
Elles ont été prises du haut del rue des Festeux.

El 1ère photo ché une vielle que beaucoup connaissent, mais dont l'intitulé ché "quartier du n°2"... ché vrai que l'n°2 ché juste à côté. Sur el photo on vo el grande cheminée del brasserie.

Sur les autes photos, en novembre 2012, même apparence qu'autrefois, mais sur el photo en zoom de près on vot l'état délabré du bâtiment.

El brasserie Dourlens, je n'sais pas quand elle a arrêté, passe que les héritiers i z ont installé les Cars Bleus sur le site del brasserie, avec leur garage de réparation et le parking des autobus. et je n'ai toujours connu que çà.

Quand Philippe, le dernier en date, i a pris el succession de sin père, il a "remonté" l'affaire et il a abandonné un peu l'appellation Cars Bleus pour mettre Cars Dourlens.

Pour finir, il a cédé l'affaire de transport mais il éto toujours propriétaire (avec ses soeurs ??) de l'immeuble. La Voix du Nord al avo fait un reportache là-dessus mais j'ai oublié de l'garder.

Semble-t-il que Philippe Dourlens i voulo transformer l'endroit en appartements résidentiels comme cha a été fait à l'brasserie rue du Moulin. J'l'ai rencontré quéques mois après, et i m'a dit que le projet i éto en cours avec des investisseurs étrangers.... mais j'ai l'impression que ché keu à l'io."

par Sopraniste de Bruay le, 12/12/2012

Comme dit jpp, el projet ed faire des appartements, dans l'ancienne brasserie Dourlens, on n'intint pu parler, qui veux tu qui investit la ed dins, y est vrai que dinl' rue du Moulin on a fait des biaux appart's din l'ancienne brasserie..

Y avo cor el brasserie Krumpe dinl' rue Marmottan, à gauche del caserne des pompiers, al a été rasée, peut être à cause del caserne.
Chel del rue Victor Hugo, on in parle pu ed pi longtemps, y a un V2 qui l'a soufflée pendant la guerre 39/45..

par Boxerman le, 16/12/2012

Pour apporter une précision à Sopraniste.
Personnellement j'ai connu la brasserie rue Victor Hugo en fonctionnement. Je suis né en 1957 et j'ai habité la maison sur la butte à côté du docteur DELEVAL. Le jardin donnait derrière la maison (encore maintenant) et on entendait le bruit des caisses en bois sur les tapis roulants.
Par contre je me souviens plus exactement mais la maison dont l'entrée fait l'angle, qui jouxtait la brasserie, était un bureau de cette brasserie si je me souviens bien. Mme JEROME Denise y travaillait. Son Mari travaillait aux grands bureaux. C'est M. POIRRIER (marchand de meubles dans la même rue) qui habitait la maison à l'entrée des jardins, où il avait la pompe à eau, c'est lui qui m'avait raconté l'histoire du V2. J'avais 5/6 ans environ. Mon Dieu, qu'ché viu tout cha.


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |