histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le grenier, pi rimballache
par minloute le, 01/01/2013  

autant chéto avec plaiji que j attindo m' mère in bas de l escayer au début des vagances d' noel ...

ouais j' va m attarder un tchiot peu, j attindo pas m' mère dins ch' couloir du haut , cor que, attindez j' arprinds à zéro

quand que chéto l' tout début des vagances, savez quand la noel ché cor dans quequ'jurs, à la fois si proche et si loin ...... fallo nous occuper

donc m' mère ale monto au grenier , pour aller querre ché décorations d' la noel

mi j' avo pas l'dro d'monter au grenier, enfin j avo commint dire un accord tacite avec m' mère, j avo l'dro d' raviser par l' porte qui meno ach' grenier, mais chéto tout

faut dire aussi que ch'grenier ch'éto pour mi un endro j allo dire "magique" mais dans tous ché sens, j auro miu fait d'dire "mystèrieux"

d'abord durant l année , chte porte chéto interdit d' l ouvrer et d'monter in haut, mais savez in in éto, j in éto djà découragé par mi meme, suffijo par exempe que j'so dins min lit, un soir d' grand vint, et la porte du grenier pour mi, ach' momint là , chéto vraimint la porte qui m' séparo d' élémints forchémint hostiles .....

souv'nez vous, tout éfant, tout seu à l étache, dins vot' lit, ché parints cor in bas, mais ché comme chi i zétotent à l'aute bout d' la terre, vu qui zavotent freumé la porte qui meno du salon ach' couloir du qui yavo l escayer qui mono à ché chambes

pi parel, eune fos dins vot' lit comme j' dijo un soir d' grand vint, savez ché soirs du qu in intindo l' io v'nir fouetter par momint ché vitres ...

les soirs du que ché branques du peuplier qui éto juste à coté del mason, que ché branques ale barloquotent grinmint...

les soirs du qu in intindo de derriere l' porte du grenier, le souffle du vint diront certains, l appel d' monstres dirotent ché zéfants

mi j' me souviens et' dins min lit et intinte ch' vint siffler par l' trol d' la serrure, comme si chéto un chant d' sirènes, j' avo l impression d intinte des voix qui faijotent "wooooooooooooooooooooooooo woooooooooooooooooooooooooooooo"

sans oublier in plus ché zappels d air qui faijotent bouger l' porte, comme si derriere comme j' dijo taleure, yavo des monstres qui essayottent d' tourner l' poignée, ou in tout cas qui s appuyotent sul' porte pour qu ale cède et que cha la faijo aussi trenner sur plache

mon diu que j' dijo , pourvu que l' porte al' tienne ...

m' délivrance, ouais pasque croyez pas que j' m éto indormi d'puis que m' mère ale m avo mis au lit, m' délivrance chéto quand que j intindo l' porte du bas s' ouvrer, cha voulo dire qu' mes parints allotent s' couquer, alors là, j éto rassuré...

pasque , dans l' tiete d un tchiot d' 6 ans, sin papa et sa manman, bin y a rin d' plus fort au monte .....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |