histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
cha sint bon
par minloute le, 12/01/2013  

fin décempe , m' mère l' raviso au d'sus del porte qui yavo entre l' cuisine et ch' salon et ale dijo, " faudro que j' fasse ché poussieres" pi "nan d' façon Clara ale vient"
m' mère ale raviso en fait ch' bouquet de gui et de houx mélangé, qui commincho à avoir un sérieux coup d' louchet ...

mais in savo que Clara, l' cousine à min père, ale faijo début janvier tout l'tour d' bruay pour apporter à tous ché gins qu ale connaisso bin un morciau de gui et de houx

comme dijo min père , té do in faire d' zallers et r'tours ...

asteure in peut dire que ché eune tradition qu ale a pratiqu'mint disparue, et pourtant ché eune viele tradition que certains font armonter aux temps anciens du que Maurice veno juste d' naitre, j' veux parler du temps des gaulois ....

tradition ancienne qu ale disparait zallez dire "bin que voulez vous ch' est la vie qu ale évolue"

ouais mais dans l' meme temps in a importé eune fete qui date ptete pas d' si longtimps, qui fout ché gosses al' cour , déguisés, et qui doiffent buquer à ché portes d' masons pour deminder des bonbons
j' veux bin sur parler d alloouine

mais arvenons à nos moutons , autant ch' gui et le houx y est beaucoup moins offert, faut aussi s'souvenir qui zétotent djà en concurrence avec eune fleur que mi j adore, ch'est à dire la jacinthe

"ah j' su allé chez Untelle y a pas longtimps , ale avo 6 pots d' jacinthe dins s' cuisine"

pour s' justifier l aute ale dijo , comme si ale éto génée d in avoir autant

"alors celle chi ch'est dem file, chtilale d' el file à min premier, celle lale d' mon grand qui est dans l' sute, et chtila ch' est min vigin" ..

offrir eune jacinthe à ch' momint là ch' est souvint "marquer l' coup" , signe d amitié , espérance d' santé et d' bonheur al' personne à qui in offre cha

mi j' vo ichi , mes voisines ale zont pas as' plainte, ale zont chacune leur pot d' jacinthe , offert par leur vigin

et am' dissent et jel print comme un complimint pour nous tous " am' disent avec leur accent d ichi "vraimingue dans le nord vous etes gentils"

mi ch't odeur d' la jacinthe ch'est comme un pied d'nez à tout c' qui l entoure, ché gardins sont au r'pos, ché plantes ale zattintent des jours meilleux, ché bourgeons sont in formation et pendant ch' temps là, la jacinthe ale vient égayer l interieur d' nos masons

alors à tertoutes ché garnoules que j arrete te pas d' taquiner in juant au matcho, j' me permets d' vous zoffrir mesdames un tchiot bouquet d' jacinthe par l intermédiaire du net ...

par maurice devos le, 13/01/2013

ach'teur grâce à ti minloute ch'sais que ché qu'in jacinthe , ché surtout qu'j'avos oublié à quo qu'cha arsannot.
ed' pu in paire d'année em'femme comme grammint d'aute suremint, avant noël al acate des ognons "pas cheux qui piqutent à ches zyux", al les arpiquent din des pots et à noël al met cha d'su l'tape.
cor ach'teur même si in fait pu d'arpas d'noël al met toudis cha d'su l'tape

par jpp le, 13/01/2013

J'ai eu d'maux à min coeur in apprenant que Maurice y brayo in épluchant ché oignons.
J'vas vous donner l'truc que j'ai appris d'un cuisinier...et qui marche.

IN met l'oignon din l'congélateur 5 à 10 mn maxi avant de l'éplucher et fini les larmes. Apparemment el substance qui irrite les yeux al est neutralisée par el froidure.
Pi après, pour inl'ver l'odeur sur ché mains i suffit de les frotter sous un mince filet d'io avec el lame qui a servi à éplucher..

Cha i est ed dem'ain tout l'monte i minche une omelette à l'oignon. Bon appétit.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |