histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Pendant les réunions de famille
par Sopraniste de Bruay le, 13/01/2013  

Quand y avo des communions ou des mariach', après el repas chacun invoyo ess' tiote canchon, em' mère el première, mais min père, in' canto jamais, mais i nous raconto à chaque coup sin monologue.

La Carako caki

Elle s'appelait kiki et était cocotte
Son amant s'appelait coco et était concasseur de cacao
Je vais vous conter comment Kiki la cocotte fit cocu coco
Depuis longtemps la cocotte Kiki demandait à coco à cor et à cri
Un caraco Kaki en col en caracul
Car à col en caracul, le karako kaki semblait plus coquet à Kiki la cocotte
Or coco le concasseur de cacao ne sut trouver que quelques carako kaki sans col en caracul, ou que quelques cols en caracul sans carako kaki
C'est alors qu'un marquis caduc et cocasse vit kiki la cocotte qui le conquit par ses quinquets coquins
La cocotte Kiki qui voit coquetter le marquis caduc et cocasse en conclut qu'elle l'a conquis et lui confie que le coeur de Kiki est acquis à quiconque offre à Kiki un karako kaki à col en carakul
Aussitôt le marquis qu'elle accule à casquer, calcule qu'un col en caracul sur Karako Kaki ferait un Karako kaki à col en caracul, et raquant d'un karako kaki et d'un col en caracul, caracole vers Kiki et colle queq' béquots sur ses quinquets coquins
Quand coco, concasseur de cacao voit que la cocotte Kiki a le carako kaki en col en caracul, il conclut qu'un concurrent quitte Kiki et qu'il est cocu car le carako kaki en col en caracul qu'à cocotte l'a convaincu.
Pour coco, qu'el coup, cocu par Kiki, et qu'el coq ..
Mais ce coq qui le fit avec la cocotte Kiki, cocu par qui? qui?
Ne trouvant pas avec qui, kiki le fit cocu, coco coupa le Kiki de Kiki la cocotte, prit le carako Kaki en col en caracul et devenu maboul se carapata en criant.
Kiki, coco, cocotte...cot-cot- cot...

Et tout le monde i applaudit

Mi ess' sais les premières phrases, mais après cha devient complexe, et min père i raconto cha sans ess' tromper..
J'ai artrouvé sin monologue qui avo écrit din ses différents papiers que ej' conserve précieusemint

par maurice devos le, 14/01/2013

cha yé j'el sais par coeur , faut avoir in sacré bonne tiête comme el mienne pour arténir tout cha , cha m'cara col in tiête , j'tél promets d'raconter cha à mes tiots


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |