histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
L'neige elle glicherot puq à ch't'heure?
par Batisse le, 16/01/2013  

Ch'est nin souvint que je viens, vu que je ne chus nin des mines et donc un tiot peu in déhiors de l'photo de groupe.

Mais j'ai eune bonne copine et un bon copain ichi alors des fos je viens faire un tiot tour, mine d'arien.

Ouais bon, pour eune fos j'ai eune tiote séquo à écrire alors me vlà...

I a neigé in France et, vu que cha arot pu concerner la région parigotte, in n'd'a grammint causé au poste et à l'télé. Tcheue affaire! Is invottent même des journalisses pour faire du direct dins l'neige, des fos qu'in ne les crorot nin.

Au bout de tros phrases, arrive à ch't'heure l'question que ch'est devenu l'mode de mettre in avint pour tout: qui qu'ch'est qui est responsape? A qui qu'in peut se plainte? Cha m'énerfe!

Mi, quand que j'étos tiot, i neigeot aussi l'hiver. Je diros que ch'étot et que ch'est normal. I a suremint du vrai dins les cacoules qu'in nous sort chu l'récauffemint climatique. In tous cas, i a 50 ins, i neigeot grammint plus épais qu'à ch't'heure. Sur et certain!

Et l'neige qu'elle tcheyot, malgré s'n'épaisseur supérieure, i me simble qu'elle ne foutot nin un bouvaque nin possipe dins l'vie comme ch'est à ch't'heure, malgré les moyens d'à ch't'heure, dès qu'i in tchet un chintimètre.
A m'mote qu'in n'in causot nin autint au poste. Ch'étot normal. Ch'étot comme cha. I a l'air qu'à ch't'heure in est devenus des chochottes qu'in a peur de tout, surtout des responsabilités.

A l'époque - cha n'armonte nin au timps des dinosaures hein - les guernoules des mines elles venottent quind même in bus, ouvrer dins les fabriques textiles et i fallot que cha avinche. I fallot se débrouiller avec des pneus "pneus", ch'est à dire des pneus normaux, noirs et pis ch'est tout. I n'étot nin question de pneus neige et de séquos ainsi.

Je ne sais même nin si qu'i avot un service de salache des routes. Je ne le jureros nin. D'autint que je me rappelle très bin les gins qui sortottent de lus majons avec lus grouaches pour les mettre in-dessous des roules des caméons et des bus qui étottent coinchis chu l'glache.

A l'époque les afants is étottent assez costauds pour aller à l'école à pids tous les jours de l'année scolaire (et in veyot souvint l'pieau intre lus bottines et le bas de lus fesses), donc, l'neige cha ne les perturbot nin pour aller à l'école.
L'plupart des parints is allotent incore ouvrer à vélo, ou in mobylette pour ceux qui devottent aller loin. I avot aussi des Vélosilex mais cha, dins l'neige, zéro pointé. L'moteur i tournot fou!

Bref, tout cha pour dire que tchand qu'i neigeot les gins is se levottent plus tôt et i avot grammint puq de gins que d'habitute chu les trottoirs. L'plupart des gins chu les routes ch'étot des pros de l'conduite, à savoir chauffeurs de bus et de caméons, des pompis, des imbulances, des docteurs. Is avottent des pelles et roule ma poule, i fallot que cha avinche. Ch'étot des gins qui arlevottent lus manches et qui se battottent contre les élémints.

Eh ben je chus contint d'avoir connu cha. Des gins qui se battottent et l'intraide intre les gins, ch'étot à in braire tellemint que ch'étot bieau et quasi général.

Je sais pour l'avoir vécu pindint ch'siècle-ichi qu'in peut incore trouver de l'intraide ainsi dins des coins généralemint au mitan de nulle part, d'ùche que les gins is ne sont nin incore arpliés chu eux-mêmes.

Ch'est des cas qui réconcilittent avec l'humanité. Mi j'y cros incore!

par Marie-Claire le, 16/01/2013

Ouais j'avos raconté un jour sur el site mes mésaventures sur el neiche quand j'étos au collèche dins m' campagne audomaroise (vers Saint Omer)

In prénot el bus scolaire tous les jours passeque l' collèche i étot à 7 kms, chétot el seul collèche pour tous les villaches des alintours

Et un jour qui avot pas d' neiche el matin , i a comminché à neiger dins l' journée, et cha queyot et cha queyot et el soir i n'avot eune sacrée couche

Note bus i est quand minme arrivé, et ouais chétot in 1973 ou 1974, et faut savoir que dins min coin ch'est pas vraimint el plat pays ... et notammint à l' sortie de Thérouanne, dù qui avot el collèche, y a eune sacrée côte ed plusieurs kilomètes in plein camp

Et el bus i s'ingage donc dins ch'te cote, in surveillot et cha avot l'air bien parti, in s'dijot qui allot y arriver in haut del cote
Pas d' chance y avot eune carrette in travers del route, el bus i a du s'arrêter et bien sur i a pas pu arpartir ...

Ben in est deschindus du bus et nous vlà partis à pieds, i fallot arjointe el villache el plus près et i devot y avoir 2 ou 3 kms
Cha parait pas gramin comme cha, mais faut vire que chétot el nuit, qui neigeot core gramin, qui faijot très frod, qu'in avot nou sac à porter et qui avot des congères tout l' long et un sacré vint
J'rappelle que les téléphones portapes n'existotent pas core ...

Arrivés au villache in a pu téléphoner à queques personnes, tertous avotent pas el téléphone, mi j'sus rintrée à m' mason avec deux ou tros autes dins l' dépanneuse du garache ed min villache mais i n'a gramin qui ont fini el nuit chez l' habitant et qui sont arpartis el lendemain


Sinon el resse du temps quand y avot gramin d' neiche el matin in attindot, in nous avot pas prévenus el veille et y avot pas d'arrêt d' bus non plus ..., et in attindot quequefos eune heure au coin del rue avant d'es dire qui passerot pas et qu'in pouvot rintrer à nou mason


Un tas d' cosses qui n'sont pus imaginapes aujourd'hui ... mais qui nous ont laissées d'excellents souvenirs, et comme dit Batisse in est bien contints d'avoir connu cha

par Marie-Claire le, 16/01/2013

Les routes étotent pas dégagées bien sur à la campagne et c'qu'in mettot sur el route pour limiter les glissades chétot des chindes ou du sable
quelqu'un du village passot avec un tracteur et i n'a un sur el remorque qui jetot des chindes sur el route

par france godderis le, 17/01/2013

fin 62 em'maman alle venot d'mourir. j'avos 14 ans, ech'su partie travailler à lens aux chaussures André.
c't'hiver là i a fait un frod d'canard, y a neigé pis y a g'lé tout cha d'in l'même journée.
mi j'habitos derriére l'hopital ste Barbe, j'arvénos pas l'midi. j'mingeos din in bistrot su l'place ed'la gare des tartines et j'acatos des frites.

au soir j'arprinds l'bus direction Fouquères. passé l"pont au d'sus de ch'canal à l'sortie d'Lens; du que l'route al'comminche à monter, que dallache!
y avot des autos tout partout in travers d' el'route euch'bus y a dérapé, i s'a mis li aussi in travers d'el route et pus moyen d'ardémarrer.

el route alle étot pleine ed'chint'. in a tous déchindu et in a parti à pieds : 10 km ;ed' nuit, in glichant tout du long, tout seule .
j'ai brai juste assez pou avoir des glachons su mes joues mais j'su pas morte. el lendemain ché bus i passotent', min père i m'a dit d'aller à l'ouvrache et j"i su allée.

par maurice devos le, 17/01/2013

ché vrai tout cha , mais faut quand même dire, sans pour cha escuser chés raleurs d'ach'teur , qu'ech'nompe ed' carettes, ed'bus, ed' camions ya tellemint augmenté qu'ech'consel à mes infants d'éviter d'sortir avec le carette
in a bieau ête plus malin "nous chés anciens" pour l'avoir fait mi même "j'el jure" et fait plus qu'à min tour , avec ou sans caravane , bin j'el frot pu ach'teur , pas seulemint passe qu'ech'su un viux grigou , mais passe que j'ai "peut être" un tiot peu pluq ed' cervelle

par loumarcel le, 23/01/2013

Ch’est in 1962 aussi, un rute hiver, j’devos aller travailler à Béthune, pas loin d’la gare, j’ai donc pris min vélo malgré l’neich’ et m’v’là parti de l’rue d’Chatellerault à Bruay, bin j’sus pas arrivé in bas de l’rue qu’j’étos d’jà queu plusieurs fos, j’ai ram’né min vélo et j’sus ar’parti à pieds, pou printe ch’bus aux 4 chemins d’Labuissière, arrivé là i y avot pas d’bus, cha glichot trop à cosse de l’ neich’ et du verglas.

Alors j’sus parti direction Béthune à pieds, cha a pris du temps, surtout avec mes chûtes tout l’long du quemin, mais j’y sus arrivé. Is m’ont pris pour un fou quand j’sus arrivé au boulot, mais cha faisot que 4 mos qu’j’avos qu’minché à travailler, alors j’devos y aller.

Au soir j’ai cru que cha irot miux et que j’pouros printe ch’bus pou ar’vénir à m’maison, bin nan au soir i y avot toudis pas d’bus et j’sus ar’vénu à pieds à Bruay. Donc 12km l’matin et autant el soir, que journée, mais j’in sus pas mort.

Ch’est un momint de m’vie qui est resté gravé, j’me vos cor par terre à Hesdigneul. Je m’rappelle pas d’avoir vu des voitures non pus ch’jour là , personne roulot.
Bref à ch’t’heure un centimète sus l’route té restes à t’maison.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |