histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Au querquach'
par Sopraniste de Bruay le, 21/01/2013  

Après em' semaine ed passach' au centre d'apprentissage, m'arvla arparti al Fosse 3 ed Bruay..
après el passage au lavabo pour ess canger, direction el lampisterie.. cor un billet am' lampe.. Voir le porion au pied du bure à l'étage 475...
Comme ech' dévalo habituellemint à l'étage 360 au puits 3ter d'artour d'air, là i fallo que ej' dévalle au puits 3, du que j'armonto fin ed poste auparavant...

Ech' print donc après el déchinte à 475 el bowette Nord, par du que j'arvéno avant in fin ed poste... 1/4 d'heure après el porion i arrif'...
Bon, té va resté la au querquach', té verra el querqueu i va arriver, i é au courant i va t'apprinte à querquer, et i s'in va...

10 minutes après vla el querqueu qui s'amène, un peu plus grand que mi.. Quand ej' vo sin visage,cham' fait un flash... j'i dis ché ti Marcel qui querque ichi.. Ben ouais Jacques ché mi...
in s'éto connu à l'école Félix Faure din les années 1941, in même temps qu'el camarate disparu Daniel quand ej' resto cor rue Desseilligny.. à bin cha alors j'i dis..

Alors té do m'apprinte à querquer, ben ouais qu'im' dit, ché comme ti ej' va aussi au centre d'apprentissage tous les mos, et i faut quiquin qu'im' rimplache...
Alors i m'explique commint que cha ess' passe.. el vanne à air pour faire marcher el treuil sans fin, el' nettoyage intre deux du carbon qui qué des coups à côté in querquant..

Surveiller el sonnette "en cloche" manoeuvrée par el chef ed train quand el train ed 100 balles arrif au bout del poulie ed retour..
Bon tout cha cha va, mais el principal chéto d'actionner el trappe au bon momint, quand el barou i passo pas ed zou el querquach', parceque in arrêto pas à chaque berline, chéto du continu, chéto vraimint in coup à printe...

D'un coup in intind du bruit dinl' bure, chéto el carbon qui i dévalo din' hauteur ed 20 m din un conduit spécial hélicoïdal d'un diamètre d'un mètre, mais arrivé in bas ass' sortie chéto en' trémie avec in virage à 90°, el carbon et ché grosses gaillettes vénotent buter dinl' trappe, mais min camarate Marcel i laicho monter in peu el carbon dinl'trémie, après cha allo mieux, i m'avo expliqué cha avant..

i met el treuil in route, et i queminche à querquer, mi ech' surveillo bien ses gestes.. à tin tour qu'im' dit, bon ej' mets comme li el treuil in route, mais pas trop vite car i fallo que ech' prenne el coup..
cha allo pas mal, im dit faut aller un peu plus vite car si el bure i est plein les convoyeurs à bande i vont arrêter pa ed' zeur..
bon j'armets un peu d'air, et là mes gins j'em concentro pour pas louper min coup, ech' téno pas à ramasser el carbon quéu sul daisne..

ach' premier train querqué, i m'a fait vir les maneufs qui fallo suive aux coups ed sonnette du chef ed train, pour décrocher el dernière berline du train ed balles, on avo inlevé el crochet ed bidet, et pi faire signe Ha ue de haut en bas avec ess' lampe..

Quand el train i éto parti, i m'a fait vir commint on accrocho l'entraineur "Z" sul cable sans fin, et accrocher ess chaine ach' crochet resté sul 1ère balle... Cham' plaigeot ech' traval là, chéto moins dur qu'à porter ché bill' ed 3m00 din ché traçaches, mais t'avo quand même en' responsabilité..

Après el train parti, el chef ed train i est vénu nous vir, et min camarade Marcel, i m'a présenté à li, chéto sin mononque Alfred, j'ai su qu'après sin surnom chéto "la glue", quand it' parlo y arrêto pas..
el malheureux i est mort rinversé par en' voiture dinl' côte Basly, i a quique années ed cha..

J'ai resté un momint ach' querquach' mais tout seu, chéto din la continuité du métier ed galibot..

Min camarate Marcel y a été aussi al tall' école, mais y a pas continué al Fosse, y est parti comme gardien d'immeuble dinl' région parisienne..
y est arvénu ass pinsion réhabiter dinl' coin à Labuissière, à côté del salle Hurtrel.. on s'est arvu plusieurs coups à ché concerts ed' l'harmonie ed Labuisssière... que de souvenirs les gins....

par minloute le, 22/01/2013

merci pour ton témoignage qu in apprécie toudis humblement

Pour nouzautes qu in a pas connu tout cha, ch'est très très enrichissant


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |