histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)
  au cimetière du 3 (06/01/2017)
  in pouvo pas laisser ch' Terminus comme cha (06/01/2017)
  avec du recul (04/01/2017)
  Bruay vu du 3 (04/01/2017)
  ch' café le Terminus (03/01/2017)
  histoire de la laiterie de Verton (02/01/2017)
  réveillon quand que j éto jone (31/12/2016)
  Cavalcades (27/12/2016)
  La rue Stephenson à Bruay (27/12/2016)
  Joyeux Noël (25/12/2016)
  recrues de 1957 (19/12/2016)
  salut Fernand. (15/12/2016)
  ché vases communicants (15/12/2016)
  cité 7 à Bruay vue d ensempe (07/12/2016)
  un simpe morciau d' bo (06/12/2016)
  cité 7 à Bruay (04/12/2016)
  gavroche artourne dins tin coin (04/12/2016)
  Ché Yogourts (02/12/2016)
  y a ti pas fiere allure (01/12/2016)
  rue de Denain mai 2004 (30/11/2016)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...
 jean marie ( 26/08/2016)
je suis natif de Bru...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
j ' vai talamère
par minloute le, 10/02/2013  

ch'est en lisant l' sujet "tous à Stella Plage" qu' a écrit France, sujet touchant faut l'dire que l expression qu' min père i dijo ale m a arvénue

al' reflexion tout'not' vie la notion de "territoire" ale est importante

après qui avo bin entamé s' retraite, y a un momint du qui éto trop mate pour cultiver l' jardin qui avo au bout del rue, aprés y éto trop mate pour faire sin gardin au bout del mason...

à merlimont chéto parel, autant avant i allo avec m'mère faire l' prom'nate merlimont stella aller et retour, qu à la fin, i avo pu la forche d' marcher dans l' sape

alors ach' momint là,au matin, i dijo am' mère "j' vai talamère" , il faijo expret d' parler comme cha ...

i prenno s' carette et y allo s' garer sul' parking en front d' mer , pour raviser , de loin , la plage , tout in lisant sin jurnal

les tous derniers temps, quand que j' dis ché chéto juste 15 jurs , jur pour jur, avant qui décéte, in éto allé avec m' famile , rinte visite à mes parints qui étotent à merlimont

et i nous avotent payés ch'repas du midi , ach' restaurant d' merlimont qui est juste à coté du mini golf, et quo , à 100 m à vol d'oiseau d' la mason

quand que j' dis "100 metes" chéto vraimint 100m, bin que min père i m a d'mindé d' printe l' carette pour li conduire, sans compter l' temps que j a mis pour l' désincrinquer del carette , là j'a bin compris qui yavo cor eune étape d' franchie...

par maurice devos le, 10/02/2013

ché bin vrai qu'cha comminche comme cha , ya personne qui l'armarque , et ti quand té comminche à t'n'apercevoir ché d'ja bin intamé , tellemint cha arrif in douche et tout duchemint , quand tout d'vie ta été très actif , aussi bin à tin boulot qu'din tin gardin , à tes travaux d'mason , qu'yarrif un jour té t'dis "ché pas possipe" d'ête diminué comme cha

alors comme té dis minloute té diminue tin gardin , el peu qu'té marche té au bout d'et'n'haleine , et même chés toubibs in dirot qui t'crotent pas , "bin si faut marcher , mi ch'su sur qui connaistent el théorie " s'qui z'ont appris a l'école " mais pas l'pratique et cha , ché terripe d'intinte quête fos le réflexions " et même le s'indifferince , quand in leur dit qu'in a d'maux ichi ou la

et pi et bin petit à petit té obligé d'faire appel à tes infants pour ed'donner un coup d'main , " j'ai ch'te chance la avec in ed'mes files et pi s'n'homme , les z'autes sont loin , mais l'pire ché quand y faut faire appel à d's'étrangers , qui faut payer pour faire un traval qu'bin souvint té faijos miux qu'eusses , et même des fos in t'dit " faudrot faire chi , faudrot faire cha "

j'arpinse , ya cor pire même si ché gratuit , in voisine agée , ed'70 ans qui vient t'armonter du bos pour el quéminée , ou qu'in appelle pour canger l'boutel ed'gaz qui faut aller querre din ch'garache , heureusemint qu'em'femme malgré ses problêmes al arrif cor à m'soigner , et cha cha vaut tous chés infirmières du monte


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 15 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |