histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
guerre d'Algérie (2)
par Sopraniste de Bruay le, 06/03/2013  

Au début in 1954, chéto plutôt maintien de l'ordre dans ce département français, mais au fil des temps les choses s'envenimèrent avec le FLN..

moi faisant parti de la classe 56 1B en mai 1956 me voilà parti faire mon service militaire à Wetzlar en Allemagne..
Je suis intégré au 7 ième RTM "régiment tirailleurs marocains" faisant parti de la 2ième section Compagnie d'instruction. les instructeurs très sévères..

on apprend le maniement des armes, moi j'avais un USM1, semi automatique, avec un chargeur je crois de 6 balles calibre 7.62..., j'aimais bien ce fusil, pas obligé de réarmer la culasse à chaque fois...
Nous avons fait des exercices à Baden Baden...

puis en août 1956, on a 3 jours de permission, car on nous apprend qu'à notre retour on part en Algérie.... pour nous rien d'exceptionnel, c'est dans la continuité du service militaire, sans savoir ce qui se tramait là bas..
On rend donc notre arme, et nous voilà parti sur Metz, on était un populo de toute sorte de régiments.. 2 jours c'est le grand départ pour Marseille en train. Attente 2 jours, puis on nous remet à chacun une arme, un fusil US17, mais sans munition...

5000 hommes, on embarque sur le bâteau Le PASTEUR, direction le port de Mers el-Kébir, base navale dans le golfe d'Oran..
La nuit se passe bien, moi j'ai bien dormi dans un hamac sur le pont à l'air libre...

On débarque à Oran, et on monte dans le train direction Tlemcen, (d'autre partiront vers d'autres destinations), on nous donne quand même 3 balles, et tout le monde se regarde sans rien dire....
puis arrivé à la frontière marocaine du côté de Oujda, tout le monde descend et nous voilà dans de grandes tentes comme logis... bof' on n'y pense pas, on fait son service militaire..

Puis une semaine après, nous partons une trentaine de nouveau vers Tlemcen, on descend du train et nous voilà partis en camions pour une autre destination Oued Chouli, un tiot bled entre Tlemcen et Lamoricière et là nous faisons partis du 7ième RI....

On rend notre US17, et on nous remet un MAT49 plus pratique...
Que de grandes tentes américaines, aucune construction en dur... Moi je faisais parti donc de la compagnie d'appui, poste de commandement, j'étais Caporal affecté au service auto... et responsable du carburant pour les camions Jeep et alftrack....

Il fallait souvent aller soit à Tlemcen ou Sidi bel Abès pour remplissage des grands tonneaux métalliques, car toute les compagnies du 7 ième RI qui étaient dans les montagnes de Tlemcen venaient se ravitailler chez nous...
Pour ce qui était des toilettes c'était des feuillets, et pas question de prendre sa douche, pas d'eau courante, on allait se laver à l'oued proche, pendant que d'autres copains armés surveillaient les alentours...

La bouffe on n'en parle pas;dégueulasse.... des fois avec des copains on allait au village à 300m, et on s'achetait des oeufs, que l'on faisait cuire sur un tiot poêle dans la tente, on brulait du papier avec quelques petits morceaux de bois comme combustible...
un triste souvenir, la nuit de Noël nous sommes allés monter la garde autour des habitations des colons qui eux fêtaient Noël, et nous on gelait à la belle étoile...

on a eu un hiver terrible en février/mars 1957, de la neige et de fortes gelées.. on a été au moins 3 semaines sans se laver et restaient dans les mêmes loques, moi j'avais mis mon survêtement sous mon treillis...

quand j'y repense, cela fait quand même 56 ans de cela... puis il y a eu les problèmes d'approvisionnement de pétrôle, et comme mineur de fond, je suis retourné VIVANT (j'en reparlerai par la suite) à Bruay en Artois en mai 1957 ..

Je suis revenu un vendredi, et le samedi, je redescendais au fond, dans une taille rabot en 16ième.. hauteur 1m20... j'ai passé mon dimanche à me masser les fesses, car le lundi je redescendais de nouveau en taille...
Je ne mets pas de photo, voir le Thème "Photos d'Algérie le 27/01/2013"

par Marie-Claire le, 06/03/2013

En lien les photos dont parle Sopraniste

Photos d'Algérie


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |