histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
à tous questions sur la guerre d'Algérie (2)
par Sopraniste de Bruay le, 13/03/2013  

Quoi qui in pinsottent ché gins ed Bruay, in réponse à Maurice.

La ville de Bruay en Artois a été très éprouvée, en perdant 8 de leurs enfants, je ne sais pas pour les autres villes, mais tout ce que l'on peut dire c'est qu'il y a eu pour la France entière 30 000 morts dans cette guerre d'Algérie...

Pour mon compte personnel, je n'ai jamais souhaité parler de ce que j'y ai vu là bas, ce serai indécent....

Par contre je vais parler de mon camarade Bussod Louis, avec qui je faisais équipe "Avec ché géomètres HDC du 25/02/2013", cha devo vénir après "A la taille école du 08/03/2013", mais Minloute y a certainemint des transmissions de pensées avec les questions sur l'Algérie....


Quand je suis revenu de la taille école, j'étais donc retourné en taille, mais je ne voyais plus mon copain Louis, car étant 6 mois plus âgé que moi, il était parti à l'armée.....

Son père et le mien étaient deux collêgues agents de maîtrise au 3 bis, la fosse de Louis et moi...
Donc Mai 1956, me voilà parti à mon tour à l'armée, faire mes classes en Allemagne, sans savoir que je partirai ensuite en Agérie 3 mois après...
J'ai su cela par courrier de mes parents....

Dans le mois de Mars 1957 coura dans Bruay que le fils d'un porion du 3 bis avait été tué dans une embuscade du côté de Sidi Bel Abbès ainsi qu'un autre de Bruay André Decque ils étaient basés à Mercier Lacombe non loin de Sidi Bel Abbès, et furent tués dans la même embuscade... le 3 mars 1957, en plus sans le savoir mon copain Louis n'était pas loin de moi 40km nous séparaient..

A la mi Mai 1957, étant mineur de fond je retourne à la maison. Pendant que d'autres copains qui avaient fait leur temps étaient rappelés

Quelques jours après au lavabo, un ouvrier du fond me demande.. C'est ton frère qui a été tué en Algérie...
je le regarde, stupéfait... mon frère étant 3 ans plus jeune que moi n'était pas encore soldat.

Je lui réponds, non c'est moi qui était en Algérie, je suis rentré depuis 5 jours... comme quoi le bruit avait bien couru, et je lui ai dit que c'était Bussod Louis...

Mon copain Louis aurait été aussi libérable comme mineur de fond... le destin en a voulu autrement... il laissa une épouse attendant son deuxième enfant et un fils...
Quand il revint, il fut enterré au cimetière de Gosnay cela fait 56 ans, mais j'ai gardé que de bons souvenirs de lui. C'était un battant au boulot...

Daniel Poquet qui lui aussi nous a quitté l'an passé, fervent de HDC, connaissant Louis Bussod, avait mis sa photo sur HDC....
Je remets également une photo de mon copain Louis Bussod

par minloute le, 15/03/2013

j' voudro armercier tout l' monte pour leurs témoignages sur chte périote
pas facile d' témoigner, pi tout l' monte peut ne pas avoir l' meme avis
tout en sachant que 50 ans après ch' éto toudis délicat d en parler

merci à tertousse


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |